section logo Adapei

Lexique

De nombreux sigles sont utilisés dans notre communication au quotidien, à l’oral comme à l’écrit, voici un lexique non exhaustif

 

AAH Allocation Adulte Handicapé Cette allocation s’adresse à des personnes handicapées, qui ont 20 ans ou plus, et dont le taux d’incapacité reconnu par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) est au moins égal à 50 %. Si ce taux atteint les 80 %, la personne pourra recevoir cette allocation. Si son taux d’incapacité est compris entre 50 et 79 %, l’attribution de l’allocation se fera sous conditions : la personne ne devra pas avoir occupé un emploi pendant un an et la CDAPH devra reconnaître qu’elle subit une restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi en raison de son handicap. En outre, pour pouvoir obtenir cette aide financière, toute personne handicapée ne doit pas disposer de revenus supérieurs à un plafond égal à 12 fois le montant de l’AAH mensuel pour un célibataire (il est doublé pour une personne vivant en couple et majoré de 50 % par enfant à charge). L’AAH peut être versée chaque mois en complément d’autres ressources. Elle est alors dite différentielle. L’AAH n’est soumise à aucune cotisation ni impôt et ne fait l’objet d’aucune récupération par l’aide sociale.

AEEH Allocation d’Education pour l’Enfant Handicapé Cette allocation est une prestation familiale à affectation spéciale, dans la mesure où elle a pour objet de soulager les familles d’une partie des frais supplémentaires engendrés par l’éducation d’un enfant handicapé, sans qu’il soit tenu compte de leurs ressources. A l’allocation de base peut s’ajouter un complément d’allocation octroyé pour l’enfant atteint d’un handicap dont la nature ou la gravité exige des dépenses particulièrement élevées ou bien nécessite la réduction d’activité professionnelle des parents ou encore le recours à une tierce personne. En outre, toute personne isolée, titulaire de l’AEEH et de son complément, et assumant seule la charge d’un enfant handicapé dont l’état nécessite le recours à une tierce personne, a droit à une majoration spécifique pour parent isolé d’enfant handicapé. L’AEEH et son complément sont versés par la Caisse des allocations familiales, sur décision de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées.

AESH Accompagnants des Élèves en Situation de Handicap

AIDE SOCIALE Il s’agit de l’ensemble des aides que les collectivités publiques attribuent aux personnes qui ne peuvent pas faire face à des besoins vitaux non couverts par les régimes de sécurité sociale. Les prestations ou allocations d’aide sociale sont considérées comme une avance faite au bénéficiaire. De ce fait, si la situation financière du bénéficiaire se trouve améliorée, le département peut récupérer les sommes versées, sous certaines conditions. A noter : ne pas confondre l’aide sociale et la sécurité sociale. Ce sont deux notions totalement différentes. Dans le cadre de la sécurité sociale, on bénéficie automatiquement des prestations, allocations ou remboursements parce que l’on a cotisé au préalable. En revanche, pour bénéficier de l’aide sociale , il n’est pas nécessaire d’avoir cotisé, mais bénéficier de l’aide sociale ne se fait pas automatiquement. Pour « être admis au bénéfice de l’aide sociale » (c’est-à-dire bénéficier de prestations ou allocations provenant de l’aide sociale ), le président du Conseil général doit rendre une décision favorable.

AMP Aide Médico-Psychologique

ANESM Agence Nationale de l’Évaluation et de la qualité des Établissements et Services sociaux et Médico-sociaux

APA Allocation personnalisée d’autonomie L’APA est une prestation destinée aux personnes en perte d’autonomie âgées de 60 ans et plus. Cette allocation universelle est destinée à permettre à ces personnes de recourir aux aides dont elles ont besoin pour l’accomplissement des actes essentiels de la vie courante, et ce, qu’elles demeurent à domicile ou en établissement. Elle peut ainsi permettre de couvrir les dépenses de toute nature.

ARS Agence Régionale de Santé

ASE Aide Sociale à l’Enfance

ASSOCIATIONS TUTÉLAIRES Ces associations assurent la protection juridique des majeurs dont la famille n’est pas en mesure de le faire. Animées elles aussi par des parents, les associations tutélaires sont fondées sur l’idée d’entraide et de service et jouent un rôle de conseil en matière de protection juridique auprès des familles et associations gestionnaires d’établissements médico-sociaux.

CAMSP Centre d’action Médico-Sociale précoce

CDAPH Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées. Au sein de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) prend les décisions relatives à l’ensemble des droits de la personne handicapée, sur la base de l’évaluation réalisée par l’équipe pluridisciplinaire et du plan de compensation proposé. Cette Commission est notamment compétente pour apprécier le taux d’incapacité de la personne handicapée, attribuer la prestation de compensation, reconnaître la qualité de travailleur handicapé, se prononcer sur les mesures facilitant l’insertion scolaire, etc.

CDCA Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie C’est une nouvelle instance de démocratie locale qui concerne à la fois les personnes âgées et handicapées. Ils remplacent 2 instances qui existaient jusqu’à maintenant pour chacun des publics : les conseils départementaux consultatifs des personnes handicapées (CDCPH) et les comités départementaux des retraités et personnes âgées (CODERPA). Le CDCA est présidé par le président du conseil départemental; il est composé de représentants des personnes âgées et des personnes handicapées, mais aussi de représentants des acteurs en relation avec celle-ci (public ou privé, entreprises, associations,…) Les CDCA ont pour mission d’assurer la participation des personnes âgées et des personnes handicapées à l”élaboration et à la mise en œuvre des politiques de l’autonomie à l’échelle du département. Le CDCA reprend et complète les missions du CDCPH.

CEAA Centre d’Expertise Autisme Adultes

CED-H Comité d'Entente Départemental Handicap Charente-Maritime

 20 associations représentantes des familles et gestionnaires d'établissement du département rassemblées pour : • affirmer la place de la personne handicapée dans la société. • être un interlocuteur de poids régional privilégié, portant de manière coordonnée la voix des Personnes en Situation de Handicap. • mettre à disposition l'expertise reconnue du monde associatif en matière d’accompagnement dans la réalisation des schémas départemantaux handicap doit  être audible et entendue : la majorité des accompagnements étant proposée par les associations. • Garantir le droit à l’accessibilité universelle, notamment par le droit à la compensation (technique, financière & humaine …). • S’assurer que la personne demeure systématiquement au centre des dispositifs, actrice de son parcours. Son autonomie étant précieusement respectée et consolidée avec elle.

  • Veiller à la représentativité des associations dans les instances telles que la CDAPH (Commissions des droits et de l'autonomie des personnes handicapées), CTRA (Comité Technique Régional de l'Autisme), Conseils de surveillance, ARS (Agence Régionale de santé), CRSA (Conférences régionales de la santé et de l’autonomie), CDCA (Comité départemental de la citoyenneté et de l'Autonomie nouvellement formé), ...

CIH Comité Interministériel du Handicap Le CIH, créé par décret du 6 novembre 2009, est “chargé de définir, coordonner et évaluer les politiques conduites par l’État en direction des personnes handicapées”. Sous la présidence du Premier ministre, il réunit l’ensemble des membres du gouvernement concernés par cette politique.

CMI Carte Mobilité Inclusion Depuis le 1er janvier 2017, la carte mobilité inclusion (CMI) remplace progressivement les traditionnelles cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement pour personnes handicapées. Elle s’adresse aux personnes invalides ou âgées en perte d’autonomie.

CMP Centre Médico-PédagogiqueLes CMP ont pour rôle : l’organisation des actions de prévention, de diagnostic, de soins ambulatoires et d’intervention à domicile ; la prise en charge des enfants jusqu’à 16 ans environ présentant des difficultés affectives, psychologiques ou familiales.

Le CMP comprend des psychiatres, infirmiers psychiatriques, psychologues, assistants sociaux, auxquels peuvent s’adjoindre un orthophoniste, un psychomotricien ou un éducateur spécialisé. Il n’y a de CMP que dans les villes de plus de 20 000 habitants.

CNSA Caisse Nationale de la Solidarité pour l’AutonomieLa CNSA est chargée de financer les aides en faveur des personnes âgées dépendantes et des personnes handicapées, qu’il s’agisse des établissements ou services, des Prestations de compensation (PCH) ou des MDPH. En outre, elle assure une mission d’expertise, d’information et d’animation pour suivre la qualité du service rendu aux personnes. La CNSA est donc à la fois une « caisse » chargée de répartir les moyens financiers et une « agence » d’appui technique.

COMEX COMmission EXécutive de la MDPH.

Comité d'Entente Le Comité d’entente des associations représentatives de personnes handicapées et de parents d’enfants handicapés est un regroupement informel de 67 associations nationales, animé par l’UNAPEI. Cette instance permet aux associations de définir une stratégie commune vis-à-vis des différents financeurs du handicap. Plus largement, il constitue un interlocuteur important des pouvoirs publics.

CPOM Contrat Pluri-annuel d'Objectifs et de Moyens

CPTS Communautés Professionnelles Territoriales de Santé

CRA Centre de Ressources Autisme

CREAI Centre Régional pour l’Enfance et l’Adolescence Inadaptée

CRSA Conférence Régionale de la Santé et de l'Economie

CTRA Comité Technique régional de l'autisme

CVS Conseil àla Vie Sociale

EA Entreprise Adaptée

EDAP Equipe Diagnostique Autisme de Proximité

ENSEIGNANT RÉFÉRENT Tout élève handicapé doit être désormais suivi par un enseignant référent qui va l’accompagner tout au long de son parcours scolaire. Il est, au sein de l’éducation nationale, l’acteur central des actions conduites en faveur des élèves handicapés. Une de ses principales missions est d’assurer la cohérence et la continuité du projet personnalisé de scolarisation. C’est surtout l’interlocuteur privilégié des parents de chaque élève handicapé scolarisé.

ES Educateur(trice) Spécialisé(e)

ESAT Établissement et Service d’aide par le travail

ESMS Établissement et Service Médico-Social

ESS Équipe de suivi de scolarisation L’équipe de suivi de la scolarisation (ESS) veille à la mise en œuvre du projet personnalisé de scolarisation (PPS). Elle réunit au moins une fois par an la famille, l’enseignant référent, les enseignants de l’élève handicapé, les professionnels de santé et les professionnels des services sociaux. Une Equipe de suivi de la scolarisation comprend nécessairement soit l’élève, soit ses parents, soit son représentant légal, ainsi que le référent de l’élève. Elle a pour mission, pour chaque élève handicapé, de faciliter la mise en œuvre et d’assurer le suivi de son projet personnalisé de scolarisation. Elle procède, au moins une fois par an, à l’évaluation de ce projet et de sa mise en œuvre. Elle propose les aménagements nécessaires pour garantir la continuité du parcours de formation.

FAM Foyer d’Accueil Médicalisé

FH Foyer d'Hébergement Le Foyer d’hébergement a été développé dans le but principal d’accueillir des travailleurs handicapés d’ESAT ou d’Entreprises adaptées. Vivre en foyer doit aider la personne handicapée à nouer des liens, à intégrer des règles de vie collective et, par là-même, à acquérir davantage d’autonomie. Les coûts de fonctionnement du Foyer d’hébergement sont à la charge du département. L’adulte handicapé participe, en fonction de ses ressources, à ses frais d’entretien et d’hébergement. Un minimum mensuel devra être laissé à la personne handicapée. (Voir participation aux frais d’entretien et d’hébergement).

FO Foyer Occupationnel ou FV Foyer de Vie Etablissement d’habitat collectif qui accueille en longue durée ou en accueil temporaire des personnes de plus de 20 ans présentant un handicap qui ne leur permet pas d’exercer une activité professionnelle, y compris dans le milieu du travail protégé, mais qui disposent toutefois du minimum d’autonomie leur permettant d’accomplir les actes ordinaires de la vie. L’accompagnement est centré sur la vie quotidienne, l’animation des lieux de vie et l’organisation d’activités favorisant la socialisation et l’épanouissement de chaque personne.

GCSMS Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale

GEVASCO Guide d’ÉVAluation des besoins de compensation pour la SCOlarisation de l’élève handicapé

GOS Groupe Opérationnel de Synthèse

IEN-ASH Inspecteur de l’Education Nationale chargé de l’Adaptation et la Scolarisation des élèves en Situation de Handicap L'IEN-ASH départemental est l'interlocuteur des associations et des services qui contribuent à la prise en charge des élèves handicapés. Interlocuteur unique et permanent de la MDPH, l'IEN-ASH y représente l'IA-DSDEN. À ce titre, il s'assure de la prise en compte des missions et des moyens de l'Éducation nationale dans les décisions relevant de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées. L'IEN-ASH dirige l'équipe des « référents » et veille à la qualité et à la mise en œuvre des projets personnalisés de scolarisation au sein des écoles et des établissements. Il coordonne l'accueil et l'information des usagers, préside au recrutement et à la formation des AVS, s'assure de la qualité des matériels et ressources documentaires destinés aux enseignants et aux élèves, suit le service d'aide aux élèves malades.

IME Institut Médico-Éducatif Les IME regroupent les établissements précédemment dénommés « instituts médico-pédagogiques » (IMP) pour les enfants de trois à quatorze ans et « instituts médico-professionnels » (IMPRO) pour les adolescents et jeunes adultes jusqu’à vingt ans. Ces établissements médico-sociaux assurent un accompagnement global à des enfants ou adolescents présentant un déficit intellectuel (conformément à leur PPC comprenant le PPS), qui tend à favoriser la participation sociale dans les différents domaines de la vie. Certains IME (IME accompagnant exclusivement ou disposant de sections spécifiques) accompagnent des enfants ou des adolescents dont la déficience intellectuelle s’accompagne de trouble du spectre de l’autisme. Les IME accueillent à partir de 6 ans, en externat ou internat, des enfants et des adolescents déficients intellectuels, quel que soit le degré de leur déficience. Ils ont pour mission d’assurer la scolarisation et l’éducation la plus adaptée à chacun. Terme englobant à la fois les IMP et les IMPro. Les instituts médico-éducatifs accueillent en internat ou en externat des enfants et des adolescents déficients intellectuels, quel que soit leur degré de déficience.

IMP Institut Médico-Pédagogique Etablissement accueillant des enfants handicapés, le plus souvent à partir de six ans, parfois dès trois ans. Les IMP ont pour mission d’assurer l’éducation la plus adaptée à chacun.

IMPro Institut Médico-Professionnel Dans le dernier cycle des IME, les IMPro permettent aux adolescents de recevoir en même temps qu’un enseignement général, une formation professionnelle adaptée à leur handicap. Considérés comme les établissements de suite des IMP, les IMPro permettant aux adolescents de recevoir, en même temps qu’un complément d’enseignement général, une formation professionnelle adaptée à leur handicap.

ITEP Institut Thérapethique, Educatif et Pédagogique Les ITEP développent un projet interdisciplinaire à visée soignante permettant l’accès à un travail d’élaboration psychique conduisant à l’inscription sociale des jeunes. L’ITEP favorise le maintien dans des dispositifs ordinaires ou adaptés. Il promeut les pratiques permettant de construire ou développer, avec les dispositifs éducatifs, des projets prenant en compte d’une part les ressources et les difficultés de l’enfant, d’autre part les possibilités et les limites de l’environnement. Les ITEP accueillent des enfants ou adolescents présentant des troubles de la conduite et du comportement qui ont entre 6 et 18 ans. Les ITEP remplacent les instituts de rééducation (IR). Les enfants sont orientés vers ces établissements par la CDAPH.

JOB COACHING Le job coach est à la frontière entre le monde de l’accompagnement psychique et le monde du travail ordinaire.. La mission du job coach : être l’interface entre la personne autiste et le milieu professionnel ordinaire dans lequel il doit s’insérer ou maintenir sa présence.  Par sa connaissance du monde du travail et de ses codes, il aide la personne autiste à comprendre ce qu’on attend de lui, ou à décrypter certains fonctionnement qui pourraient lui sembler incompréhensibles. Par sa connaissance de l’autisme, il aide l’entourage de la personne à mieux la comprendre, à s’adapter à son fonctionnement en utilisant un langage adapté, un fonctionnement sur-mesure. Le job coach a toujours à l’esprit les intérêts de la personne autiste qu’il accompagne, ainsi que les intérêts de la société dans laquelle il travaille. Son accompagnement permet de concilier les deux dans un quotidien constructif et serein. L’ajustement est mutuel et facilité par ce tiers extérieur à l’entreprise.

MAS Maison d’Accueil Spécialisé Les MAS sont destinées à recevoir des personnes handicapées adultes n’ayant pas pu acquérir un minimum d’autonomie et dont l’état nécessite une surveillance médicale et des soins constants. Les frais d’accueil et de soins sont pris en charge au titre de l’Assurance maladie et les personnes qui y sont accueillies sont redevables du forfait journalier lorsqu’elles sont hébergées. Les MAS reçoivent en hébergement complet des personnes handicapées adultes ne disposant pas d’un minimum d’autonomie et dont l’état nécessite un accompagnement permanent, une surveillance médicale et des soins constants.

MDPH Maison Départementale des Personnes Handicapées Lieu unique d’accueil, la MDPH « exerce une mission d’accueil, d’information, d’accompagnement et de conseil des personnes handicapées et de leur famille ainsi que de sensibilisation de tous les citoyens aux handicaps ». La MDPH a pour missions principales : d’informer et d’accompagner les personnes handicapées et leur famille dès l’annonce du handicap et tout au long de son évolution ; de recevoir et d’instruire toutes les demandes de droits ou de prestations relevant de la compétence de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) ; d’organiser la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) et de suivre la mise en œuvre de ses décisions. La Maison départementale des personnes handicapées est présidée par le président du Conseil général et est administrée par une commission exécutive composée pour moitié de représentants du Conseil général, pour un quart des représentants de l’Etat et de l’Assurance maladie et pour le quart restant des représentants d’associations de personnes handicapées et de leurs familles.

La MDPH est présidée par le Président du Conseil départementalal et administrée par une commission exécutive, la COMEX, dont un quart des membres sont des représentants d’associations de personnes handicapées et de leurs familles.

ME Moniteur Educateur

MRS Maison de Retraite Spécialisée

PAG Plan d'Accompagnement Global

PAI Projet d'Accueil Individualisé

PCH Prestation de Compensation du Handicap La PCH permet aux personnes handicapées de faire face à plusieurs types de besoins : aides humaines, aides techniques, aménagement du logement et/ou du véhicule, surcoûts de transports et/ou de séjour, aides spécifiques ou exceptionnelles, aides animalières. La PCH est accordée par la CDAPH en fonction de barèmes et de tarifs. Ces aides sont versées par le Conseil Général. Le bénéficiaire doit habituellement produire des justificatifs de ses dépenses. La PCH est une aide financière versée par le département. Elle est destinée à rembourser les dépenses liées à votre perte d’autonomie. Son attribution dépend de votre degré d’autonomie, de votre âge, de vos ressources et de votre résidence.

PPI Projet Pédagogique Individuel

PPS Projet Personalisé de Scolarisation

PCPE Pôle de Compétences et de Prestations Externalisées

PIAL Pôle Inclusif d'Accompagnement Localisé

POLE MISSION HANDICAP (UNIVERSITÉ) Cellule visant à faciliter le droit à compensation et l’accès au savoir des personnes en situation de handicap. Ce service peut vous apporter un accompagnement individuel durant votre cursus d’études pour faciliter votre intégration pédagogique. Il fonctionne en relation avec les différents services de l’Université et organismes extérieurs et peut vous aider dans les démarches administratives et pratiques : tiers temps, tierce personne pour les actes essentiels de votre scolarité (aide humaine AVS, secrétaire aux examens, prise de notes en cours, accompagnement sur le campus, formation et soutien en informatique adapté…), cartes d’accès aux ascenseurs et parkings, aides et conseils pour les dossiers administratifs (Maisons départementales des personnes handicapés, etc.)

PRS Programme Régional de Santé

PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS Si, à 18 ans, tout majeur est juridiquement capable de faire seul tous les actes, les personnes handicapées mentales – et d’une manière générale toute personne ayant une altération de ses facultés mentales – peuvent avoir besoin d’une protection pour éviter d’être exposées à un danger ou que des tierces personnes profitent de leur vulnérabilité. La Protection juridique (à ne pas confondre avec l’Assurance de protection juridique qui permet d’avoir une prise en charge des frais d’avocat) consiste à assurer à ces personnes une protection rendue nécessaire en raison de cette altération. Il existe plusieurs façons de protéger une personne : sauvegarde de justice, curatelle ou tutelle sont des mesures prononcées par un juge et exercées prioritairement par un membre de la famille ou, à défaut, par un professionnel (Gérant de tutelle ou Association tutélaire). En fonction de l’état de la personne, elle sera soit assistée soit représentée pour accomplir les actes. Cette protection couvre à la fois ses biens et sa personne (santé, droits familiaux…). La Protection juridique des majeurs n’est pas automatique et n’est d’ailleurs pas obligatoire. Il appartient avant tout à la famille d’apprécier si elle est nécessaire dès l’âge de 18 ans. Les associations de l’Unapei et plus particulièrement les Associations tutélaires peuvent vous conseiller.

PTA Plateforme Territoriale d'Appui

PTSM Projet Territorial de Santé Mentale

RAPT Réponse Accompagnée Pour Tous

RBPP Recommandations des Bonnes Pratiques Professionnelles Ensemble de recommandations émises par l’ANESM (Agence Nationale de l’Evaluation et de la qualité des établissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux) pour tous les professionnels des secteurs sanitaires et sociaux, afin d’améliorer et d’harmoniser les pratiques sur l’ensemble du territoire.

RQTH Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé. La RQTH est une décision administrative qui accorde aux personnes en situation de handicap une qualité leur permettant de bénéficier d’aides spécifiques. Elle est attribuée par la CDAPH aux personnes handicapées. Selon le code du travail, « Est considérée comme travailleur handicapé toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique ». Cette reconnaissance ouvre droit à un certain nombre d’avantages pour la personne handicapée (orientation professionnelle par la CDAPH ou formation, aide des Cap emploi, aides de l’AGEFIPH ou du FIPHFP, etc.) et pour l’employeur (obligation d’emploi, aide au poste, etc.).

S3A Symbole d’Accueil, d’Accompagnement et d’Accessibilité

SAAJ Service d'Accueil et d'Accompagnement de Jour

SAMSAH Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés

SAVS Service d’Accompagnement à la Vie Sociale Le SAVS a pour mission de permettre à la personne handicapée de maintenir des liens sociaux dans son milieu de vie en l’aidant à bénéficier des services de la collectivité. Les SAVS accompagnent des personnes handicapées sur décision de la CDAPH. Ils ont pour vocation de contribuer à la réalisation du projet de vie de personnes adultes handicapées par un accompagnement adapté favorisant le maintien ou la restauration de leurs liens familiaux, sociaux, scolaires, universitaires ou professionnels. Ces services prennent en charge des personnes adultes, y compris celles ayant la qualité de travailleur handicapé, dont les déficiences et incapacités rendent nécessaires, dans des proportions adaptées aux besoins de chaque usager: Un accompagnement pour tout ou partie des actes essentiels de l’existence En accompagnement social en milieu ouvert et un apprentissage à l’autonomie.

 SESSAD Service d’Education et de Soins Spécialisés à Domicile Les Services d’Education Spéciale et de Soins à Domicile sont des équipes composées de multiples professionnels qui apportent un soutien spécialisé aux enfants et adolescents maintenus dans leur milieu ordinaire de vie et d’éducation. Le SESSAD a pour mission de maintenir si possible l’enfant dans son milieu de vie naturel (domicile, école). Il comprend selon les âges et les situations des conseils, des diagnostics et des traitements, de la rééducation, du soutien à l’intégration scolaire ou à l’acquisition de l’autonomie. Il peut être individuel ou s’exercer collectivement dans le cadre d’une classe. Services destinés à apporter aux familles conseil et accompagnement, à approfondir les diagnostics ou à favoriser l’intégration scolaire et l’acquisition de l’autonomie. Les SESSAD font appel à une équipe pluridisciplinaire (éducative, paramédicale et médicale). Les SESSAD interviennent pour partie au domicile des familles, en collaboration avec elles. Votre participation active  est donc requise ! L’âge des enfants pris en charge varie selon les services, mais est compris entre 0 et 20 ans.

SIPFP Section d'Initiation et de Première Formation Professionnelle

SEES Services d'Éducation et d'Enseignement Spécialisé

TDAH Troubles du Déficit de l’Attention avec Hyperactivité Le trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) apparaît pendant l’enfance. Il est défini par l’association de symptômes : déficit attentionnel, hyperactivité motrice et impulsivité. Ses causes restent, à ce jour, inconnues.

TED Troubles envahissants du développement

TND Trouble du Neuro Développement

TSA Troubles du spectre de l'autisme

ULIS Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire

UEE Unité d'Enseignement Externalisée

UEM Unité d’enseignement en maternelle

UEMA Unité d’enseignement en maternelle Autisme

 

ADAPEI - Logo

Siège social
11 avenue des Grottes de Passe-Lourdain -  CS 30023 - 86281 Saint-Benoît Cedex
Tél : 05.49.88.43.55

Membre de ADAPEI est membre de l'UNAPEI