section logo Adapei

Actualités

20201006141812-couv_fb-aidants.jpg

                                                                                                         

Campagne Unapei pour la journée nationale des aidants

05 octobre 2020

“Le 6 octobre a lieu la journée nationale des aidants. Chaque jour, les aidants familiaux d’un million de personnes en situation de handicap intellectuel et cognitif (personnes avec déficience intellectuelle, avec troubles du spectre autistique,troubles du comportement ou troubles psychiques ou en situation de polyhandicap)exercent une multitude de fonctions.

La journée nationale des aidants est l’occasion de rappeler que la vie des aidants familiaux des personnes en situation de handicap est, aujourd’hui, mise à rude épreuve. Si ces derniers continuent d’accompagner, sans relâche, leur proche, beaucoup d’entre eux souffrent d’isolement et d’épuisement.

Il n’existe pas d’aidants types. Les rôles endossés par l’aidant dépendent des besoins du proche, de son handicap et de l’accompagnement par des professionnels dont il bénéficie au quotidien.Le rôle«d’aidant» de personne en situation de handicap intellectuel et cognitif apparait, très souvent,à la naissance de l’enfant et impacte fortement toute la vie de l’aidant familial, tout au long de son existence. Du jour au lendemain, l’aidant familial,très souvent la mère,va devoir multiplier les tâches et revêtir différentes casquettes au sein d’une même journée faute d’accompagnement adapté pour son enfant : aide-soignant, infirmier, secrétaire administrative, enseignant-spécialisé, chauffeur-taxi, diététicien, psychologue, orthophoniste, veilleur de nuit. Ce sont trop souvent des rôles subis pour combler le manque d’accompagnements dont devrait disposer le proche en situation de handicap, quel que soit son âge.Tous les pans de la vie de l’aidant familial sont impactés. Ce dernier par manque de temps, de flexibilité de la société, de moyens humains et financiers va mettre de côté sa vie professionnelle, ses projets familiaux, son suivi médical, ses activités sociales et de loisirs, son équilibre financier.

La qualité de vie des aidants étant intrinsèquement liée à la situation de leur proche en situation de handicap, l’Unapei demande aux pouvoirs publics de mettre en œuvre, et ce dans les plus brefs délais, un accompagnement global, coordonné, de qualité et adapté aux besoins et aux singularités de chaque personne en situation de handicap. La mise en œuvre d’un accompagnement réalisé par des professionnels constitue la seule véritable réponse durable pour permettre aux aidants d’être avant tout des parents

Cette réponse passe avant tout par des accompagnements professionnels «disponibles» et de qualité lors de la petite enfance, à l’école, au travail, mais également par un accès à un logement de son choix, à une vie sociale,à l’information et par la capacité de l’ensemble des acteurs à inclure effectivement ces personnes dans la société.La solidarité familiale ne doit pas pallier les manquements de la société et de la solidarité nationale. “

Vous pouvez visualiser ICI le film de campagne de l’Unapei.

20201001091445-conge-procha-aidant.png

                                                                                                         

Congé "proche aidant"

30 septembre 2020

Le congé “proche aidant” entre en vigueur à partir du 1er octobre 2020. Pour avoir plus d’informations et lire le communiqué de presse du secrétariat d’état chargé des personnes handicapées, c’est ICI.

20200928113105-dienne-unapei-86-nr.jpg

                                                                                                         

Séjour à Dienné pour des résidents

20200928113518-communique-de-presse.png

                                                                                                         

Collectif Handicaps

20200922105933-ag.jpg

                                                                                                         

Assemblée Générale

16 juillet 2020

L’Unapei86 a tenu son Assemblée Générale en visio le 16 juillet 2020

20200928113825-ecole-inclusive.png

                                                                                                         

Rentrée 2020 : ce qui est prévu

20200928114034-retraites.png

                                                                                                         

AAH et retraite

20200928114310-vote-handicap-urne.png

                                                                                                         

Vote et handicap

20200928114618-actus-covid-unapei-etablissements.png

                                                                                                         

Informations Unapei 86 établissements et services

Foyer d’hébergement Soleil Bleu :

  • les résidents peuvent dorénavant retourner travailler à l’ESAT selon  la montée en charge progressive prévue dans le Plan de Reprise d’Activité
  • la zone « Covid » est en cours de démantèlement :
    • le couloir de droite sera opérationnel au 22 juin avec dans l’intervalle le retour des résidents du RdC et du 1er étage dans leur chambre et les premiers retours depuis le domicile des familles
    • le couloir de gauche sera opérationnel au  6 juillet avec les mêmes indications

Les conditions de retour des résidents dans leur studio du foyer ne sont pas conditionnés au retour à l’ESAT.

Foyer de vie 1 :

La zone « répit » ne concerne actuellement que des enfants-ados, elle sera transférée à l’internat de l’IME au plus tard le 6 juillet

Le démantèlement de ladite zone et la remise en place des chambres se fera à partir du 22 juin pour être opérationnels au 6 juillet

IME :

La capacité d’accueil des IME sera limitée jusqu’à leur fermeture et dans l’attente de nouvelles instructions.

De nombreux retours en famille le WE ont déjà pu se faire, ce grâce à la forte mobilisation des équipes éducatives et soins de l’association

Une planification est réalisée pour les 2 prochaines semaines avec prise en compte des demandes urgentes dans la mesure du possible

S’il y a des situations particulières, il convient de les indiquer très rapidement à l’Unapei 86

Les sorties, consultations, rendez-vous  sont en train de se remettre en place sur l’ensemble de l’association après validation systématique par la cellule de crise

Les réunions en présentiel : elles sont de fait limitées par le nombre de places dans les salles (12 maxi pour la salle CA par exemple)

Les réunions prioritaires en présentiel seront les CVS- réunion d’expression et des groupes de paroles pour les résidents, travailleurs,..

Le premier CVS en présentiel sera celui de l’ESAT fin juin , les autres seront remis en place à la suite

Une actualisation des informations sera communiquée dès que possible

20200928114942-medicosocial.png

                                                                                                         

Une valorisation du personnel médico-social, «pour que nos mercis deviennent visibles»

ICI la tribune de l’Unapei et de Nous Aussi dans LE PARISIEN.

Avec le soutien de 60 personnalités solidaires il  est demandé au gouvernement que les professionnels du secteur médico-social reçoivent la même reconnaissance que l’ensemble des personnels de soins.

En effet, si les familles ont été mises à forte contribution, depuis le début de la crise sanitaire du Covid, ces professionnels ont pour beaucoup fait la preuve de leur engagement, permettant de maintenir les accompagnements, les liens sociaux et évitant ainsi d’aggraver certaines situations.

Au-delà d’une prime exceptionnelle, il est demandé qu’ils soient reconnus par une valorisation globale de leurs métiers et de leurs salaires, à la hauteur de leur mobilisation et de leur rôle dans la société. A travers eux, c’est aussi la place des associations dans le paysage de la solidarité française qui se joue.

Nous sommes #aveceux comme ils sont #avecnous !

20200928115244-declarations-impots.png

                                                                                                         

Déclaration d’impôt pour 2020 et dispositions spécifiques pour les personnes handicapées et leur famille

20200928171820-mdph.png

                                                                                                         

MDPH :accueil du public

Vous trouverez ci-dessous les modalités d’accueil du public de la MDPH

> DOCUMENT - MODALITÉS D'ACCUEIL DU PUBLIC

20201001092601-ars_na_logo_678_388.jpg

                                                                                                         

Dépistage : Infographie ARS ouvelle-Aquitaine

18 mai 2020

20201001093415-actus-covid-unapei-etablissements-1.png

                                                                                                         

Informations sur le déconfinement progressif à l'UNAPEI 86

15 mai 2020

“Parents, représentants légaux de personnes en situation de handicap accompagnées au sein de structures médico-sociales gérées par l’Unapei 86, vous recevrez au plus tard en début de semaine prochaine des informations concernant le déconfinement progressif des établissements et services au regard des directives fixées par les autorités de tarification.

Nous vous invitons à compléter le plus clairement possible le questionnaire qui accompagnera ce courrier et permettra de préparer au mieux l’organisation de la reprise à géométrie variable.

Entre le respect du cadre général fixant les conditions à remplir pour garantir la sécurité de chacun(e) et la prise en compte des situations particulières des personnes accompagnées, (au cas par cas), en structure et/ou à domicile, la complexité des modalités de  «  la reprise » est considérable.

La dimension humaine des déclinaisons concrètes qui pourront être , peu à peu et sur la base du volontariat, mises en œuvre pour les personnes accompagnées de tous âges, est absolument essentielle pour que tout se passe au mieux du possible.

Telle est notre volonté.

Telle est également celle des cadres de direction et de l’ensemble des professionnels de l’association engagés à nos côtés dans cette période si particulière.

Il faut savoir que si l’ARS Nouvelle-Aquitaine nous fixe des directives elles- mêmes conformes voire plus restrictives que celles émanant du gouvernement et à mettre en œuvre dans des délais brefs et contraints après validation de leur part, la responsabilité des associations gestionnaires appelées à se débrouiller seules sur le terrain et avec les moyens habituels, serait elle aussi, seule à être engagée !  

C’est pourquoi, nous veillons à lever les incohérences et contradictions, … en intégrant bon sens, pragmatisme et sens des réalités pour décrypter utilement et efficacement la pléthore de documents administratifs successifs reçus.

Autrement dit, vous comprendrez aisément que cette position nous conduise à redoubler de vigilance pour sécuriser notre action et nécessite un minimum de temps pour éviter les faux pas.

Que l’on ne se méprenne pas, le décalage entre discours officiels flatteurs, voire moralisateurs et mesures concrètes discriminatoires et irrespectueuses de la dignité des personnes handicapées, nous conduit à être prudents dans l’intérêt bien compris de chacun.

Certes, rien ne sera jamais parfait aux yeux de tous.

Nous visons l’acceptable voire le mieux possible sur la base d’une nécessaire relation de confiance et de co-construction entre parties prenantes dans un contexte où la sécurité de chacun(e) est une préoccupation constante.

Cela mérite d’être rappelé auprès de tous.  

C’est ainsi que nous avancerons, pas à pas, le plus sereinement possible.

Place au bon sens, à l’intelligence collective et de situation, à un peu de patience encore, et à la volonté partagée d’entrouvrir ensemble de nouvelles perspectives pour un avenir plus souriant pour nos enfants et protégés !

C’est de nouveau l’occasion de témoigner chaleureusement toute notre reconnaissance auprès des professionnels de l’Unapei 86 et quelques-uns d’autres associations  qui nous ont prêté main forte à un certain moment sensible,…  et  qui, toutes fonctions confondues, œuvrent depuis plusieurs semaines au maintien des accueils et d’activités d’accompagnement au sein de l’ensemble des structures ou à domicile.

Merci de votre compréhension.

Continuez à être prudents et à prendre soin de vous et de vos proches.

Au plaisir d’échanger,

Bien cordialement.

Pour et avec le conseil d’administration,

Catherine WATHELET

Présidente “

20201001094137-marie-aude-torres-maguedano.png

                                                                                                         

Unapei : interview de la Directrice Exécutive

Vous pourrez retrouver ICI une interview de Marie-Aude Torres Maguedano par le CCAH.

20201001094522-visuel-covid-ars-campagne.png

                                                                                                         

Campagne ARS Nouvelle Aquitaine pour les gestes barrières pour les enfants

08 mai 2020

L’ARS Nouvelle-Aquitaine lance une campagne sur les gestes barrières pour les maternelles, écoles et collèges. Cette campagne est incarnée par un super-héros qui dévoile ses super-pouvoirs, les gestes barrières, pour se protéger et protéger les autres.

Vous pouvez en savoir plus ICI.

20201001094741-logo-secretariat-etat-handicapes.png

                                                                                                         

Le déconfinement pour les personnes en situation de handicap

05 mai 2020

Vous pourrez consulter ICI le communiqué de presse du secrétariat d’état chargé des personnes handicapées donnant les grandes lignes du déconfinement.

20201001095002-faq-gouvernement-covid-19-coronavirus-handicap-medico-social-3.jpg

                                                                                                         

FAQ COVID-19

23 avril 2020

Vous pouvez consulter ICI un article de handicap.fr centralisant les réponses du Gouvernement sur le thème du handicap.

20201001095205-ars_na_logo_678_388.jpg

                                                                                                         

ARS Nouvelle-Aquitaine - 2

20201001095312-ars_na_logo_678_388.jpg

                                                                                                         

ARS Nouvelle-Aquitaine - 1

20201001095634-coronavirus-rester-a-la-maison.png

                                                                                                         

La prolongation du confinement en FALC

17 avril 2020

20201001100455-together-300x300.jpg

                                                                                                         

Unapei : tous solidaires - 2

17 avril 2020

Madame, Monsieur,

Parents et Amis,

Vous trouverez ci-dessous le courrier adressé par le président de l’Unapei, Luc GATEAU.

Notre mouvement est mobilisé de toutes parts pour rester attentifs aux besoins et aux difficultés identifiés des personnes en situation de handicap et de leurs proches mais aussi des initiatives et des engagements observés qui permettent de vivre au mieux jour après jour cette période si délicate.

On parle peu dans les médias des personnes handicapées et localement, il devrait y être remédié très prochainement parce qu’il est essentiel de faire connaître et reconnaître non seulement les réalités vécues mais aussi la mobilisation effective qui permet aux établissements/services d’assurer la sécurité sanitaire mais autant que possible aussi parce qu’elle tout aussi fondamentale, la sécurité psychologique. Cette dimension est absolument essentielle et préoccupe évidemment chacun de nous, chacun des professionnels en poste.

Nous allons solliciter les adhérents et les familles qui le souhaitent pour répondre à deux sollicitations solidaires :

  1. l’envoi de cartes personnalisées aux résidents confinés en établissements/appartements de l’Unapei 86 ;
  2. la confection de masques en tissu, non pas pour maintenant ( les masques « officiels » sont fournis en nombre dans les établissements/services par l’ARS et le département) mais lorsque viendra le moment de sortir du confinement parce qu’il faudra que chacun réussisse à continuer d’intégrer non seulement les gestes-barrières fondamentaux mais aussi toujours la manière de protéger son visage en certaines circonstances…

Le défi va être lancé : serons-nous capables de réaliser au final un masque tissu (recommandation AFNOR) par personne accompagnée par l’Unapei 86 ( soit environ 700) et si possible aussi pour chaque salarié intervenant ( soit environ 400),…. Il y a du travail en perspective et anticiper n’est pas inutile !

Nous comptons sur vous pour essayer de faire au mieux et si vous avez d’autres propositions à faire, merci de nous en faire part en adressant un message à contact@papillonsblancs86.org

Nous ferons le lien comme pour les deux idées évoquées ci-dessus avec la direction générale et la cellule de crise pour voir quelle suite concrète peut-être donnée.

Bon courage à vous et à vos proches.

Continuez à prendre soin de vous et de celles et ceux qui sont près de vous.

Continuez à témoigner de votre gratitude auprès des professionnels qui oeuvrent sans relâche auprès des résidents confinés tout en veillant aussi sur leurs propre famille.

Lorsque le moment viendra du bilan de cette période, il sera important aussi de reconnaître et de valoriser celles et ceux qui se révèlent et ne comptent ni leur temps, ni leur énergie, ni les initiatives, qui viennent en relais de collègues ayant besoin de reprendre souffle et vivent des expériences nouvelles, transverses, partageant leurs savoir-faire, leurs compétences, leurs expériences. De belles solidarités de terrain qui réchauffent les cœurs, réconfortent les familles privés des contacts avec leurs enfants/proches et permettent de patienter le plus sereinement possible.

Pour le conseil d’administration,

Catherine WATHELET

Présidente

Unapei 86

Mesdames, Messieurs,
Chers amis, 
  
Nous vivons une période difficile. Les familles, les personnes en situation de handicap et les professionnels qui les accompagnent sont mis à rude épreuve. 

Au cours des cinq dernières semaines, nombre d’exemples de courage, d’empathie et de dévouement ont été révélés. Je suis, tous les jours, impressionné par l’engagement des professionnels et des bénévoles qui répondent présents et agissent pour que chacun puisse vivre sa vie, accompagnés, soignés, en tout sécurité.  

Nous devons cependant encore rester confinés quatre semaines au moins. Ce sera rude. 
Les associations de l’Unapei offrent dans cette perspective des solutions de répit aux personnes en situation de handicap et à leurs familles. Elles préparent également la période de déconfinement, qui va permettre à nos communautés humaines de se retrouver et de reprendre le cours leur vie, avec le virus. 

Mais est ce que tout sera comme avant ? 

Non, car nous avons tous perdu des proches et des personnes engagées pour la cause qui nous rassemble. 

Non, car les personnes en situation de handicap et leurs familles auront vécu des situations douloureuses d’incompréhension, d’isolement, d’inquiétude et de fatigue. 

Non, car nous avons tous expérimentés des événements bouleversants qui démontrent que la prise en compte des personnes en situation de handicap et de ceux qui les accompagnent n’est pas une priorité nationale.

Mais, nous relèverons à nouveau ces défis. Je sais que nous pouvons compter les uns sur les autres. 

Faire mouvement, c’est permettre à chacun de se sentir à un moment, concerné, défendu et représenté en apportant sa contribution. 

Unis et solidaire nous le sommes et nous le resterons, c’est l’essence de de nos engagements au sein de l’Unapei depuis 60 ans. Continuons ensemble !

Prenez soin de vous et de vos proches, 
Luc GATEAU, président de l’Unapei  

20201001100756-actus-covid-unapei-etablissements-2.png

                                                                                                         

Quelques nouvelles

09 avril 2020

INFORMATIONS TRANSMISES PAR M.TOURENNE, Directeur général

Des familles demandent à pouvoir reprendre leur enfant à leur domicile pour cette période de confinement qui va se prolonger, cependant il est à noter que l’ARS impose comme condition que l’enfant soit testé avant de pouvoir sortir de la structure. Bien évidemment, si la famille se fait tester aussi il s’agirait là d’une précaution supplémentaire importante.

Les possibilités de retour dans la structure d’origine seront très délicates et assorties d’une obligation de confinement à l’isolement de l’enfant pendant 14 jours.

S’il y a retour au domicile, un suivi de l’accompagnement devra être réalisé par l’équipe éducative et soins.

Jusqu’alors les résidents vont bien malgré l’éloignement de leurs proches qui leur semble très logiquement trop long.

Il est probable que plus le confinement durera, plus il y aura risques de décompensation.  Dans ce cadre, des visites de familles peuvent être autorisées mais suivant un protocole d’hygiène extrêmement strict.

La communication par visioconférence sera toujours privilégiée.

Une plateforme de partage d’activités éducatives entre les professionnels va être créée, avec possibilité de l’ouvrir aux familles accueillant leurs enfants à domicile.

Une première réunion de partage entre les coordonnateurs se déroulera rapidement pour qu’ils structurent le dépôt d’outils, initiatives, créativités,… sur la plateforme.

Les familles devront communiquer leur adresse mail pour qu’ils soient inscrits sur ladite plateforme.

Plus globalement dans l’association ont été mis en place:

– 13 lits au 2ème étage du foyer d’hébergement Soleil Bleu dénommés par l’ARS “COVID 19” pouvant être portés à 17 pour des situations de l’association ou sans solution,

 – 5 lits au foyer de vie 1 à Saint Benoit dénommés par l’ARS “répit” pouvant être porté à 10 pour les personnes actuellement aux domiciles de leurs parents (associatifs ou non)

– 3 lits à la MAS plutôt “répit” à ce jour

L’association reçoit désormais une quantité suffisante de masques chirurgicaux depuis 1 semaine (dotation ARS et Département) pour équiper les professionnels pour les actes à moins d’1 mètre.

Les gestes barrières et la distanciation sociale reste les priorités et sont régulièrement rappelés.

Des circuits de circulation des personnes, du linge, des repas et des livraisons ont mise en place.

Le Week-end dernier a encore été chargé avec la réception des mémos 13 et 14 adressés par l’ARS en lien avec les directives du gouvernement et accompagnés de consignes à mettre en œuvre dont une de 14 pages sur le renforcement des accompagnements aux domiciles et les accueils d’urgence en internat et hébergements adultes.

Ces informations peuvent évoluer en fonctions des directives du gouvernement, de l’ARS, si possible nous vous tiendrons informés.

M.TOURENNE tient Mme WATHELET informée en lien avec la cellule de crise de l’évolution de la situation. M.MERIC regroupe  les questions pratiques que se posent les familles et qui sont relayées auprès de la direction avec des réponses transmises ensuite par le canal de Mme LAPORTE et/ou les établissements/services.

N’hésitez donc pas à nous contacter par mèl :

contact@papillonsblancs86.org

20201001101835-marcher.png

                                                                                                         

Assouplissement des règles de sorties

03 avril 2020

Ci-dessous un article de l’Unapei :

“Suite à une forte demande des parents d’enfants en situation de handicap relayée largement par les associations, dont l’Unapei, les règles liées aux déplacements dérogatoires viennent d’être assouplies. Le chef de l’État l’a annoncé à l’occasion de la Journée mondiale de l’autisme du 2 avril 2020.

Pour nombre de personnes avec des troubles du spectre de l’autisme, une déficience intellectuelle, un déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, ou ayant un handicap psychique, le confinement est une épreuve qui peut même être source de sur-handicaps. Cette réalité quotidienne, ingérable et source de souffrances, vécue par de nombreuses familles, va pouvoir en partie être amenuisée avec les nouvelles règles mises en place.

Désormais, la limitation des déplacements fixée à une heure et à 1km du domicile une fois par jour, n’est plus la règle pour les personnes en situation de handicap. Seules ou accompagnées d’un proche, elles peuvent ainsi sortir autant que nécessaire et se rendre dans des lieux « de dépaysement ». Elles doivent disposer d’un document attestant de leur handicap à présenter aux forces de l’ordre. Une instruction a été diffusée aux préfets et aux forces de l’ordre pour respecter cette dérogation particulière.

Ces déplacements doivent néanmoins s’accompagner de l’attestation dérogatoire de déplacement actuellement en vigueur (formulaire « classique » ou écrit en facile à lire et à comprendre), dument remplie. 

Quant aux déplacements d’accompagnants ou de professionnels, qui entrent dans la catégorie des « déplacements pour assistance à personnes vulnérables », ils sont également sans condition de durée ou de distance.

Bien entendu, le respect strict des gestes barrières reste de mise.”

 

Ci-dessous le communiqué de presse du gouvernement à ce sujet :

> Document - Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme

20201001102651-fonds-urgence-unapei-covid.jpg

                                                                                                         

FONDS D’URGENCE COVID-19 UNAPEI

27 mars 2020

Le Mouvement Unapei unit ses forces pour faire face à la situation dramatique subie par les personnes handicapées, les familles et les professionnels du secteur médico-social. Les personnes handicapées, déjà vulnérables avant cette crise sanitaire, ne sont aujourd’hui pas considérées comme prioritaires. Les professionnels du secteur médico-social se mobilisent dans l’ombre alors même qu’ils font face à un véritable manque de moyens. Face aux cas de contamination et aux décès qui augmentent chaque jour, nous devons agir tous ensemble et nous avons besoin de vous.

  >>> JE DONNE AU FONDS D’URGENCE <<<

Aujourd’hui, près de 95 000 professionnels du Mouvement Unapei, soignants, encadrants, éducateurs, mandataires judiciaires… accompagnent sans relâche des personnes handicapées en établissements et à domicile. Avec les dizaines de milliers de bénévoles de l’Unapei, il apportent aussi des soutiens indispensables aux familles. Tous sont unis et solidaires. Tous sont plus que jamais mobilisés malgré des moyens insuffisants, en prenant souvent des risques.

Fournir du matériel de protection adapté aux professionnels du médico-social

Les établissements pour personnes handicapées et les professionnels ne sont malheureusement pas considérés comme prioritaires pour le matériel de protection. Pourtant les besoins sont criants pour protéger les personnes handicapées comme les professionnels. Vos dons permettront à l’Unapei de:

Se doter de masques de protection et de les distribuer aux établissements et services de l’Unapei qui en sont dépourvus

Fournir du gel hydroalcoolique, des blouses et sur-blouses  lorsque les professionnels en manquent

Appuyer les ESAT et Entreprises Adaptées qui souhaitent fabriquer du gel et des masques partout en France 

Aider les personnes handicapées et les familles qui vivent des situations dramatiques
Les associations de l’Unapei reçoivent des témoignages désespérés de parents d’enfants handicapés. Leur sentiment est celui de l’abandon ! Les associations, les bénévoles et les professionnels font leur possible pour leur venir en aide, mais nous refusons que les personnes handicapées et les familles soient sacrifiées !

Renforcer les dispositifs de soutien mis en œuvre sur tous les territoires pour les familles 

Favoriser la communication entre les familles et leurs proches en établissement en déployant en urgence des solutions numériques 

Anticiper dès à présent les solutions de répit qui sont d’ores et déjà nécessaires aux familles et le seront à l’issue de la crise sanitaire

Accompagner le deuil des familles

Soutenir les travailleurs sociaux, soignants et bénévoles mobilisés
Les établissements accompagnant des personnes handicapées sont loin d’être épargnés par le Covid-19. Le nombre de cas ne cesse d’augmenter et les décès également. N’étant pas prioritaires, les personnes handicapées ne sont pas acceptées dans les structures hospitalières et les professionnels sont dans l’obligation de s’improviser professionnels de soins palliatifs, avec peu de support des équipes mobiles à distance. Avec vos dons, nous souhaitons mettre en place une cellule psychologique pour venir en soutien aux professionnels à l’issue de cette crise sanitaire.

Chaque jour, l’Unapei se mobilise pour alerter les pouvoirs publics sur la situation vécue par les personnes handicapées, les familles et les professionnels de l’Unapei. Nous refusons qu’ils soient abandonnés parce qu’ils sont plus vulnérables.

Aidez-nous !

20201001104140-together-300x300.jpg

                                                                                                         

Unapei : tous solidaires - 1

21 mars 2020

Ci-dessous un message de Luc Gateau, président de l’Unapei :

Mesdames, Messieurs, 
chers amis,

Le weekend approche. Il sera surement actif pour nombre d’entre nous. 

Je tenais à saluer l’engagement de la communauté Unapei face à la situation inédite que nous vivons. Ce sont dans les moments les plus difficiles que la profondeur des liens de solidarité qui nous unissent se révèle. Où que nous nous trouvions en France, les valeurs qui nous caractérisent sont mises en œuvre :  solidarité, humanisme, créativité. 

Je pense bien entendu aux personnes handicapées et à leurs proches dont le quotidien et les repères sont bouleversés et qui vivent des situations d’équilibre fragile. A l’heure où la France applaudit tous les soirs ses soignants, nos pensées vont à tous les professionnels du secteur médicosocial, qu’ils œuvrent auprès d’enfants, d’adultes ou de majeurs protégés. Les applaudissements des français vous reviennent pleinement.  

Ces applaudissements reviennent également à la fraternité sans pareille à l’œuvre dans notre réseau. La particularité du mouvement Unapei, ce sont ces bénévoles, personnes handicapées, professionnels et proches, solidaires entre eux. Soyez assurés que la cellule de crise nationale qui se réunit quotidiennement en lien étroit avec les Unapei régions, met tout en œuvre pour relayer, au plus haut niveau, les difficultés que vous rencontrez comme les solutions que vous imaginez et qui se doivent d’être partagées.

J’ai enfin, ce soir, une pensée toute particulière pour les personnes décédées, les personnes malades, les personnes qui ont perdu des proches, les professionnels qui ont perdu des personnes accompagnées, des collègues.

Prenez bien tous soin de vous.

Solidairement avec chacune et chacun d’entre vous,

Luc Gateau

Président de l’Unapei

20201001104430-restez-a-la-maison.jpg

                                                                                                         

Documents simplifiés liés au coronavirus (attestations et explications)

20 mars 2020

20201001112341-masque-tissu.jpg

                                                                                                         

Masque en tissu

19 mars 2020

Vous trouverez ci-dessous les consignes du CHU de Grenoble pour réaliser un masque en tissu. Bien entendu nous sommes conscients que ce n’est pas efficace à 100%, ni que ce soit possible pour tout le monde puisqu’il faut avoir un peu de matériel et savoir coudre, mais si cela peut être “un peu” utile…

> Document - Patron masque

20201001115712-bulletin-salaire-dematerialise.jpg

                                                                                                         

Bulletins de salaire dématérialisés des travailleurs d’ESAT

10 mars 2020

Le décret 2016-1762 du 16 décembre 2016 relatif à la dématérialisation des bulletins de paie a inversé le principe d’option pour la fiche de paie. S’il le veut, l’employeur peut décider de remettre à ses salariés un bulletin de paie sous forme électronique.

Toutefois si le salarié n’est pas d’accord, ce dernier doit en informer son employeur qui est tenu de lui remettre son bulletin de salaire en format papier. La demande peut intervenir à n’importe quel moment et doit être satisfaite au plus tard dans les 3 mois qui suivent la notification du salarié.

 Il convient de noter que les travailleurs d’ESAT ne sont pas des salariés de droit commun, mais avant tout des usagers d’une structure médico-sociale.

20201001120120-lavage-mains-unapei.jpg

                                                                                                         

Signalétique covid-19

02 mars 2020

20201001120956-cuisine-pour-tous-1.jpg

                                                                                                         

La cuisine pour tous

26 février 2020

Comment cuisiner en autonomie avec un handicap ou lorsqu’on ne sait pas lire ? Tous aux fourneaux !

Amies de longue date, Adeline et Rebecca imaginent, en novembre 2014, un livre de cuisine qui peut être lu et compris par tous. Rebecca anime bénévolement des ateliers de cuisine pour adultes en situation de handicap mental aux Papillons Blancs de Paris. Adeline est designer spécialisée dans l’accès à l’information pour tous.

Ce livre a pour but de :

• Rendre accessible la connaissance et le savoir de la cuisine : cuisiner n’est pas une évidence pour tout le monde, or, il est essentiel d’apprendre à se nourrir sainement.

• Faciliter la vie quotidienne : la cuisine du quotidien doit être un moment de plaisir pour tous, et non de contraintes ou de difficultés.

• Favoriser l’autonomie : accompagnées, par le biais de ce livre, les personnes peuvent cuisiner seules.

• Apprendre à manger équilibré et sain.

Vous pouvez tester gratuitement deux recettes en les téléchargeant ICI

Ce livre est en FALC, il est écrit en gros caractères, entièrement illustré, ses pages sont plastifiées, et la mesure unique pour cuisiner est le pot de yaourt.

Si vous souhaitez commander 1 ou 2 tomes, c’est ICI

20201001121116-cp-20-02-2020-ime-st-gaudent-sport-adapte.png

                                                                                                         

Presse : IME ST GAUDENT sport adapté

20 février 2020

Vous pouvez consulter ICI la version en ligne de l’article de CENTRE PRESSE qui parle de la participation de l’IME SAINT GAUDENT à la compétition au championnat académique UNSS de sport partagé.

20201001122402-cmi.png

                                                                                                         

La CMI (carte mobilité inclusion)

18 février 2020

L’ancienne carte d’invalidité est progressivement remplacée par la carte CMI. (avant le 31/12/2026)

La carte CMI « Invalidité » est attribuée si :

Taux d’incapacité permanente d’au moins 80%,

Ou être invalide de 3ème catégorie,

Ou être classé en groupe 1 ou 2 de la grille AGIR.

La carte CMI « Priorité » est attribuée si :

Taux d’incapacité inférieur à 80%, rendant la station debout pénible.

La Carte CMI « Stationnement » est attribuée si :

Vous êtes atteint d’un handicap qui réduit de manière importante votre capacité et votre autonomie au déplacement à pied, (inférieur à 200 mètres)

Ou qui impose que vous soyez accompagné par une tierce personne dans vos déplacements,

Ou vous êtes classé en groupe 1 ou 2 de la grille AGIR.

Aussi quelque soit le dossier que vous déposez auprès de la MDPH, n’oubliez pas, à la page 17 du dossier de cocher les cases :

  • Carte Mobilité inclusion, mention invalidité en mentionnant le cas échéant le besoin d’accompagnement.
  • Carte Mobilité inclusion, mention stationnement.

Ci-dessous quelques infographies réalisées par la CNSA sur la CMI :

> Document - Qu'est ce que la CMI ?
> Document - Moins de 60 ans : faire une demande
> Document - Demande CMI acceptée

20201006142520-crowd-2045499_1920.jpg

                                                                                                         

Réunion d’information 9 mars 2020: réponse accompagnée pour tous

14 février 2020

> Affiche - Réunion d'information du 9 mars 2020 

 
20201006143917-unapei_affiche-droit-de-vote-724x1024.jpg

                                                                                                         

Outils pour les élections municipales

14 février 2020

L’Unapei a réalisé des affiches “élections, mode d’emploi. Je vote!”.

D’autres outils pédagogiques existent, en voici quelques uns.

ICI, une vidéo déclinant l’affiche.

ICI le jeu de la citoyenneté par Nous Aussi.

ICI c’est quoi un maire et à quoi ça sert des conseillers municipaux (réalisé par CAP’acité).

Et plusieurs fiches:

> Document - Droit de vote - FALC

> Fiche pratique - Droit de vote - FALC (1)

> Fiche pratique - Droit de vote - FALC (2) 

Destinés à la fois aux futurs électeurs, à leur entourage, mais aussi aux maires et aux équipes municipales, ces outils visent à :

  • informer les personnes handicapées sur leur droit et sur le processus de vote,
  • nourrir et compléter les discussions avec l’entourage familial,
  • sensibiliser les mairies et les équipes municipales sur l’accès au vote des personnes handicapées.
20201006144605-capture-decran-2020-10-06-a-14.45.34.png

                                                                                                         

Le guide de la mutuelle et le dictionnaire de la santé

14 février 2020

La Fédération Nationale de la Mutualité Française, a réalisé un Guide de la mutuelle en Facile à lire et à comprendreCet outil a pour objectif d’améliorer l’autonomie des personnes en situation de déficiences intellectuelles dans leurs démarches auprès des mutuelles, grâce à une meilleure lisibilité de l’information. Ce document est par ailleurs utile aux personnes en situation d’illettrisme ou maîtrisant mal la langue française.

Conçu et élaboré grâce à un accompagnement de la démarche FALC par l’Unapei, ce guide a été écrit par un groupe de travail inclusif, réunissant des personnes en situation de handicap accompagnées par le Centre mutualiste La Gabrielle, la FNMF, la Mutuelle Intégrance et l’Unapei.

Vous pourrez consulter le dictionnaire de la santé ICI.

Et le guide de la mutuelle ICI.

20201006150713-saisons.png

                                                                                                         

Spectacle

05 février 2020

Venir découvrir le travail réalisé en atelier théâtre mené par Marina Bouin avec notamment la participation des résidents du FDV/FAM/IME de Mauroc de l’Unapei 86 ! 

Partager un agréable moment autour des artistes, 

Voilà une perspective réjouissante qui vous est proposée le mardi 11 février à 18h30 à la salle de spectacles du collège Jules Verne à Buxerolles.

20201006150955-concertation-rua.jpg

                                                                                                         

Sauvons l´AAH, droit spécifique et menacé !

05 février 2020

Vous pouvez consulter ICI  l’article paru dans le journal Libération ce mardi 4 février  à l’initiative de l’Unapei, de l’Unafam, de l’Apajh et APF FRANCE Handicap.

De quoi s’agit-il ?

En bref, le gouvernement persiste dans sa volonté d’intégrer l’AAH dans le futur revenu universel d’activité (RUA).

Or, la prise en compte des spécificités de l’AAH comparée aux autres minimas sociaux  n’est toujours pas admise après six mois de réunions de pseudo-concertations au sein des hautes instances d’où la décision commune et publique de ces associations  de se retirer.

Pour autant, en cohérence avec la position adoptée par le Collectif Handicaps, il n’y a pas renoncement à mener une réflexion alternative.

Il s’agit de contrecarrer  les approches réductrices mais aussi de viser l’amélioration entre autres, de l’accès à cette allocation.

« L’AAH est une compensation de déficiences et/ou d’incapacités de la personne qui fondent l’accès à cette allocation et non la situation de vulnérabilité sociale ».

A l’approche du 15 ème anniversaire de la loi du 11 février 2005, il ne peut être question  de bafouer ce droit fondamental pour les personnes handicapées !

Bien au contraire, il y a encore des améliorations significatives à introduire.

Pour  témoigner de son soutien, il suffit de diffuser cette information  autour de soi.

L’Unapei, tête de notre réseau, nous y invite clairement.

Il y a urgence à réagir tous ensemble…à rester vigilants.

Êtes-vous avec nous ?!  Nous l’espérons vivement. Merci !

20201006151241-baniere-adhesions-2020-helloasso3-1024x179.png

                                                                                                         

Adhésion 2020

24 janvier 2020

ADHERER, c’est choisir de ne plus être seul , alors n’hésitez pas à nous rejoindre ! Adhérer c’est :

# Rencontrer d’autres familles, créer des liens, partager des valeurs

# Être écouté, conseillé, soutenu

Accéder à l’information en lien avec le handicap (contextes législatif & administratif, vie pratique, action associative…)

Participer à la défense des droits et intérêts des personnes handicapées

Joindre sa voix à celle d’autres parents tant localement que nationalement grâce à l’affiliation à l’Unapei. Ensemble faire mouvement et se donner le pouvoir d’agir

Pour adhérer vous pouvez choisir de:

1/ remplir le bulletin d’adhésion ci-dessous et le renvoyer à l’association avec un chèque libellé à l’ordre des Papillons Blancs de la Vienne (possibilité de payer en 2 fois)

bulletin adhesion 2020 PBV Unapei

2/ cotiser en ligne (en une fois ou par mensualités) de manière sécurisée ICI

En adhérant vous recevrez gratuitement le magazine d’informations Vivre Ensemble édité par l’Unapei, et un reçu fiscal vous sera délivré début 2021.

> Vivre Ensemble - Unapei

20201006151550-aah-et-retraite-600x338.jpg

                                                                                                         

Retraite pour les bénéficiaires de l’AAH

20 janvier 2020

Vous pouvez consulter ICI un article de la plateforme d’informations Hizy sur la retraite à 62 ans des personnes percevant l’AAH.

20201006152014-cover_01-600x228.jpg

                                                                                                         

Le film MANIFESTE du mouvement Unapei

14 janvier 2020

Cette année notre Mouvement associatif Unapei fête 60 ans d’actions pour que les personnes en situation de handicap soient prises en compte par la société.

Mais nous n’en avons pas fini.

Depuis 60 ans, les membres du Mouvement Unapei, personnes handicapées, familles, bénévoles et professionnels militent pour améliorer la qualité de vie des personnes en situation de handicap intellectuel et cognitif et leur prise en compte.

Nous agissons pour construire une société solidaire et inclusive.

Découvrez dans notre FILM MANIFESTE, les valeurs et les combats qui unissent les 900 000 citoyens engagés dont nous faisons partie.Et vous, êtes-vous #avecnous ?

> Film - Manifeste

20201006152333-affiche-the-dansant-2020-unapei-v3.jpg

                                                                                                         

Thé dansant 2020

08 janvier 2020

Thé dansant organisé par l'UNAPEI 86 et animé par Myriam et son orchestre

Dimanche 16 février 2020 de 14h30 à 18h30

Salle Raymond Sardet à Fontaine le Comte

Entrée 8€

20201006152748-procedure.jpg

                                                                                                         

Modifications du recours contre une décision CDAPH (MISE A JOUR)

07 janvier 2020

Depuis le 1er janvier 2019, les modalités de recours contentieux concernant une décision de la CDAPH sont modifiées.

Mise en place du RAPO (recours administratif préalable obligatoire) 

  • *Si vous n’êtes pas d’accord avec un PPC (proposition de plan de compensation), préalable à l’étude de votre dossier par la CDAPH, il vous est toujours possible de solliciter soit un recours gracieux, soit d’être entendu, assisté et représenté en CDAPH. Le délai de contestation est de 15 jours

*Si vous n’êtes pas d’accord avec une décision de la CDAPH (notification) vous devez adresser, par courrier recommandé au Président de la CDAPH, soit une demande de conciliation, soit un Recours administratif préalable obligatoire (RAPO). Le délai de contestation est de 2 mois. La demande de conciliation suspend le délai de 2 mois.

Pour le dépôt du RAPO, il convient d’ indiquer:

  1. nom, prénom, adresse, date de naissance,
  2. copie de la décision contestée,
  3. motif du recours et les documents complémentaires que vous jugerez utiles.

La MDPH doit vous adresser un accusé de réception à conserver impérativement. Elle a alors 2 mois pour étudier à nouveau la demande.

    • Si d’autre part, vous avez déposé un dossier auprès de la MDPH et que vous n’avez pas de réponse dans le délai légal de 4 mois, vous devez déposer un RAPO. 
    • Si dans le délai de 2 mois après le dépôt du RAPO vous n’avez pas de nouvelle de votre contestation ou si la notification ne correspond toujours pas à votre demande, vous devrez saisir la chambre sociale du Tribunal de grande instance ou le Tribunal administratif
    • Il est indispensable de joindre alors l’accusé de réception de votre RAPO et la décision contestée.

 Il faut savoir que la LOI vous autorise à faire appel d’une décision de la chambre sociale du TGI ou du Tribunal administratif, mais que la MDPH peut également le faire.

Tant auprès du TGI que de la Cour d’appel, le recours à un avocat spécialisé n ‘est pas obligatoire mais recommandé

Nota : La chambre sociale du Tribunal de grande instance est également compétente pour traiter les recours jusque-là instruits par la Commission départementale d’aide sociale : RSA, APA, ACTP….

Relèvent du Tribunal administratif : RQTH, Aise sociale à l’hébergement, CMI stationnement.

Relèvent du Tribunal de Grande Instance : Toutes autres décisions de la CDAPH dont les CMI invalidité et priorité

Ci-dessous schéma simplifié de procédure téléchargeable :

schéma recours contentieuxv4

En complément vous trouverez ci-dessous un document contenant diverses informations, notamment des adresses locales :

informations complémentaires sur contestation décision CDAPH

20201006153320-retraite-image-150x150.jpg

                                                                                                         

Retraite anticipée des travailleurs handicapés d’Esat

10 décembre 2019

Les assurés qui ont travaillé tout en étant atteints d’une incapacité permanente d’au moins 50% peuvent bénéficier d’une retraite avant l’âge légal du départ à la retraite.

Les conditions d’attribution d’une retraite anticipée :

  • Il faut justifier d’une durée d’assurance et de périodes cotisées variables selon leur âge à la date d’effet de la pension, pour bénéficier d’une pension au taux plein de 50%.
  • Il faut avoir été atteint d’une incapacité permanente d’au moins 50% durant l’intégralité des durées d’assurance requises (voir tableaux)          

Les pièces justificatives permettant à l’assuré de justifier du taux d’incapacité  permanente d’au moins 50% sont :

  • La carte d’invalidité ou la nouvelle carte « mobilité inclusion », portant la mention invalidité.
  • La décision de la CDAPH ou des services débiteurs des prestations familiales attribuant l’allocation aux adultes handicapés (AAH).
  • La décision de la CPAM ou de la MSA accordant une pension d’invalidité définie au 2° et 3° de l’article L341-4 du code de la sécurité sociale.

Lorsque l’assuré ne dispose pas de la totalité des pièces justificatives, il s’adresse au secrétariat de la CDAPH qui lui fournira une attestation précisant les périodes durant lesquelles un taux d’incapacité permanente d’au moins 50% lui a été attribué ou reconnu.

Les formalités à accomplir :

Le travailleur handicapé et/ou son représentant légal doit adresser sa demande de retraite anticipée auprès de la caisse de retraite de son dernier régime d’affiliation (CARSAT, MSA…).

Le demandeur doit solliciter auprès de sa Caisse de retraite l’imprimé de « demande de situation vis-à-vis de la retraite avant 60 ans ». Ce document rempli sera retourné à la Caisse pour vérifier s’il remplit les conditions pour bénéficier de ce droit.

Si l’assuré remplit les conditions exigées, sa caisse de retraite lui délivrera un justificatif de situation vis-à-vis de la retraite anticipée. Elle joindra à cet envoi l’imprimé de demande de retraite spécifique aux personnes handicapées et un calcul estimatif de la pension à laquelle il peut prétendre.

La date d’effet peut se situer au premier jour du mois qui suit le 55ème anniversaire ou si l’assuré n’indique pas de date d’effet pour sa pension, celle-ci est fixée le premier jour du mois suivant qui suit la réception de la demande par la caisse.

Diminution de la durée totale d’assurance si taux d’incapacité supérieur ou égal à 50%.

> Tableau - retraite anticipée

Durée d’assurance pour bénéficier d’une pension de retraite à taux plein en l’absence d’incapacité

> Article L161-17-3 - retraite anticipée

Exemple : Personne au taux d’incapacité supérieur ou égal à 50% née en 1965, âgée de 55 ans en 2020

Durée d’assurance requise de la part de l’assuré né en 1965 pour bénéficier d’une retraite au taux maximum de 50% : 169 trimestres.

Cet assuré avec taux d’incapacité au taux d’au moins 50% doit donc justifier :

– d’une durée totale d’assurance de : 169 – 40 trimestres = 129 trimestres

– d’une durée cotisée de : 169 – 60 trimestres = 109 trimestres

Exemple : Personne au taux d’incapacité supérieur ou égal à 50% née en 1963, âgée de 57 ans en 2020

Durée d’assurance requise de la part de l’assuré né en 1963 pour bénéficier d’une retraite maximum de 50% :168 trimestres.

Cet assuré au taux d’incapacité d’au moins 50 % doit donc justifier :

-d’une durée totale d’assurance de : 168 – 60 = 108 trimestres

-d’une durée cotisée de : 168 – 80 = 88 trimestres

Compléments d’informations :

l’attestation de handicap à remplir en amont de la demande de retraite anticipée : 

attestation-handicape

cerfa-n1277203-demande-retraite-anticipe-base-pour-assurs-handicaps

circulaire_cnav_2018_24_23102018

20201006154352-caf2-300x300.jpg

                                                                                                         

Nouveau formulaire CAF pour les allocataires de l’AAH rattachés au foyer fiscal de leurs parents

10 décembre 2019

⇒Ci-dessous extraits d’un article de l’Unapei :

Suite aux nombreuses alertes de l’Unapei et d’autres associations l’an dernier, puis aux travaux menés conjointement avec la caisse nationale des allocations familiales (CNAF), un nouveau formulaire de déclaration de ressources est transmis aux allocataires de l’AAH rattachés au foyer fiscal de leurs proches dès début décembre. 

Attention, il est à renseigner et à renvoyer à la CAF le plus rapidement possible (au mieux avant la mi-décembre), pour garantir un paiement des droits conforme pour le mois de janvier, et au plus tard mi-janvier ! 

Ce renvoi du courrier permettra de modifier les informations affichées sur les comptes allocataires en ligne. A ce titre, la CNAF nous précise que l’affichage, depuis début novembre des revenus de placement du foyer fiscal dans l’espace personnel MonCompte du caf.fr des allocataires d’AAH est le reflet des informations transmises par les services fiscaux et directement injectées dans le système d’information ; ils  seront  rectifiés à la réception du questionnaire complété par les allocataires et les droits dus à compter de janvier 2020 seront actualisés en conséquence. 

Le nouveau formulaire

Ce nouveau formulaire de déclaration de ressources fait suite aux nombreuses alertes et propositions associatives cette année.

L’Unapei a été particulièrement vigilante et continuera à se faire le relai de toutes problématiques rencontrées en matière de prise en compte des ressources pour éviter toute erreur de calcul en 2020.

Ce nouveau courrier se veut plus explicatif dans la nature des ressources à déclarer : seuls les revenus des placements imposables sont à déclarer ; et surtout, contrairement à l’année dernière, il ne demande plus à connaître des revenus de placements des parents : seuls les revenus des placements imposables de la personne allocataire de l’AAH sont à déclarer.

Par-ailleurs une précision est ajoutée sur la déclaration des rentes issues des contrats de rente survie et des rentes issus des contrats d’assurance vie épargne handicap. En effet, ces deux contrats bénéficient d’un régime dérogatoire pour le calcul de certaines prestations, dont l’AAH :

  • les rentes issues des contrats de rente survie ne doivent pas être prises en compte pour le calcul de l’AAH ;
  • et les rentes issues des contrats d’assurance vie épargne handicap ne peuvent être prises en compte que si la fraction imposable de la rente est supérieure à 1830 euros par an.

La CAF a besoin de connaître de la nature de ces rentes pour ne pas les prendre en compte dans le calcul de l’AAH.

Pour les personnes concernées n’ayant pas reçu ce courrier à la mi-décembre : nous vous conseillons de contacter votre CAF.

⇒Pour télécharger le formulaire, cliquez ICI.

20201006161531-ca-reste-entre-nous.png

                                                                                                         

Théâtre : “ça reste entre nous”

5 décembre 2019

La société de production HUGUET PROD renouvelle sa généreuse opération en organisant le 9 avril 2020 (à 20h30 à la Hune) une soirée théâtre dont une partie des bénéfices sera reversée aux Papillons Blancs de la Vienne.

Les places sont en vente, ne tardez pas (45 euros la place) !

Vous les trouverez :

Ci-dessous quelques informations sur la pièce :

Lorsque dans la même soirée,vous avez,le mariage des enfants,et Le divorce des parents,on peut parler d’une soirée explosive !
Et quand en plus, un léger détail imprévisible leur tombe dessus,
D’explosive la soirée devient volcanique !
Mais l’essentiel c’est que « ça reste entre nous ! »

Cette pièce a obtenu le Second prix de la fondation Bajen  (nouvel auteur 2016 – catégorie comédie)

La bande annonce ICI.

20201006161803-serafin-ph-600x180.png

                                                                                                         

Qu’est-ce que la réforme SERAFIN-PH ?

05 décembre 2019

La Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) et la CNSA conduisent, depuis fin 2014, les travaux nécessaires à la réforme de la tarification des établissements et services qui accueillent et accompagnent les personnes handicapées en France.

L’objectif du projet SERAFIN-PH (services et établissements : réforme pour une adéquation des financements aux parcours des personnes handicapées) est de proposer un nouveau dispositif d’allocation de ressources à ces établissements et services pour l’accompagnement des personnes handicapées.

La CNSA a rédigé deux articles pour expliquer cette réforme, nous vous les proposons ici en deux versions :

VERSION CLASSIQUE

VERSION FALC

20201007114456-important-information.png

                                                                                                         

Note à l’intention des parents et/ou RL des personnes hébergées en FDV/FH/FAM

05 décembre 2019

Pour les parents, représentants légaux des personnes hébergées en foyer de vie, foyer d’hébergement ou en foyer d’accueil médicalisé:

Il est rappelé que le Conseil Départemental est habilité à récupérer : 

-90% des intérêts perçus des capitaux placés (livret A, PEL…), à l’exception des placements en Épargne-Handicap ou en Rente-Survie. 

-3% des montants supérieurs à 3000 euros des compte-chèques à la date du 31 décembre

20201007114741-volailles-festives-esat.jpg

                                                                                                         

Pour commander vos volailles de fin d’année à l’ESAT

25 novembre 2019

 

20201007115213-exposition-gerard-teillay-4-300x200.png

                                                                                                         

Exposition photos “après la lettre”

20 novembre 2019

Pendant quelques mois Gérard Teillay a regardé, écouté les résidents et le personnel du Foyer de Vie de l’Adapei 86 « La Prairie » à Chaunay, témoin de leur quotidien qu’il exprime avec une série de magnifiques photos .

“Là, le verbe est différent. Souvent les mots, pour dissonants qu’ils soient, ouvrent des lucarnes. Alors j’ai mis des vocables dans les images, puis quelques phrases. Ici, le liant humain est bien le langage.”

Venez découvrir l’exposition de ses photos, « Après la lettre » (avec des textes de Michel Billé, sociologue),  jusqu’au 6 décembre à l’Hôtel du Département à Poitiers.

 
Zoom
Zoom
Zoom
20201007115604-brioches-2019-site-pbv.png

                                                                                                         

Bilan opération brioches 2019

18 novembre 2019

Plusieurs mois de préparation, une semaine intense pour tous les bénévoles…difficile de résumer l’opération brioches en quelques mots et quelques chiffres!

Deux mots cependant:

  • ESPOIR…que tout se passe bien pendant l’opération, que les brioches se vendent, que l’accueil soit chaleureux, que les fonds récoltés soient importants, que des projets puissent naitre, que vous soyez toujours nombreux à nous accompagner et nous soutenir.
  • MERCI …à toutes et tous qui de loin ou de près participez à la réussite de cet événement
Et ICI un article de CENTRE PRESSE.
 
20201007115903-solidarite-handicaps-86-remise-chq-2019.jpg

                                                                                                         

Soirée caritative de Solidarité Handicaps 86

12 novembre 2019

L’association Solidarité Handicaps 86 a organisé une soirée caritative sur le thème du cabaret le 7 septembre 2019 à l’Agora de Jaunay Marigny. Les Papillons Blancs de la Vienne ont été bénéficiaires de cette soirée, au même titre que l’EHPAD de Jaunay Marigny.

Le 17 octobre dernier, Jean-Louis Carillo, président de Solidarité Handicaps 86 remettait un chèque de 1750 euros à chacune des deux associations au Campanile du Futuroscope.

Les Papillons Blancs remercient chaleureusement Solidarité Handicaps 86, son président, ses bénévoles, la mairie de Jaunay Marigny, les sponsors & partenaires, les artistes, et chaque personne ayant participé à la réussite de cet événement.

20201007120232-hors-normes-221x300.jpg

                                                                                                         

Cinéma : “hors normes”

13 octobre 2019

Les réalisateurs Eric Toledano et Olivier Nakache ont cette fois-ci souhaité traduire la difficile réalité qui touche les associations accueillant les enfants autistes. Une histoire bouleversante traitée avec la volonté de distiller de l’optimisme, notamment au travers de l’humanité des personnages. Au cœur de l’histoire l’association Le Silence des Justes  qui gère des situations complexes en autisme.

¨Pour voir la bande annonce cliquez ICI.

Ce film est actuellement en salles sur Poitiers (CGR Castille, Mega CGR Buxerolles, CGR Fontaine le Comte).

L’association Alepa organise également une séance ciné-échange ce dimanche 3 novembre dans le cadre de ciné-ma différence, séance adaptée mais ouverte à tous. (CGR Castille à 16h00)

> Affiche - séance cinéma adaptée

20201007120712-juil19_intro_brioches.jpg

                                                                                                         

Opération BRIOCHES 2019

07 octobre 2019

Tous les ans les Papillons Blancs organisent l’opération brioches dans la Vienne, dans le cadre des journées nationales de solidarité du handicap mental initiées par l’Unapei.

Voici la liste des points de vente (1 brioche = 5 euros) :

> Affiche - points de vente

> Affiche - boulangerie Champalou

20201007122449-flyer-samuel-ime-sessad.jpg

                                                                                                         

Samuel

23 septembre 2019

Ce 20 septembre a eu lieu le spectacle SAMUEL, environ deux années de préparation pour tout mettre en place, et l’occasion désormais pour les Papillons Blancs de dire merci…

Merci à monsieur le Maire de Jaunay-Marigny pour l’accueil réservé à l’association et pour la si belle salle de l’Agora,

Merci aux équipes de la mairie de Jaunay-Marigny pour leur accompagnement sans faille dans ce projet,

Merci à Sandrine Gelin et la compagnie du voyageur debout pour ce merveilleux spectacle,

Merci à France Bleu Poitou pour avoir donné la parole à l’association pour évoquer Samuel,

Merci aux bénévoles qui ont participé à la réussite de cette soirée,

Merci au public pour l’accueil réservé au spectacle, merci à eux pour leurs rires, leurs applaudissements, leurs silences émus, leur participation, même si nous aurions aimé qu’un public plus important puisse “rencontrer” Samuel .

Ce spectacle est une véritable pépite qui aborde le handicap sans tabou, avec énormément d’humour et d’humanité. Sandrine Gelin interprète avec talent tous les personnages qui composent le monde de Samuel : la cousine Marie-Rose, l’enseignante, l’assistante sociale, le scientifique, le copain de foot Kevin, le chauffeur de bus, la starlette Aline et Anne-Marie la maman de Samuel. Tous nous font rire, vibrer, pleurer. Magnifique soirée!

 
Zoom
Zoom
Zoom
Zoom
Zoom
20201007145057-france-bleu.png

                                                                                                         

Les Papillons Blancs sur France Bleu pour SAMUEL

18 septembre 2019

Hier mardi 17 septembre l’association est intervenue dans l’émission “les fêlés du Poitou” pour évoquer SAMUEL au travers du jeu de fin d’émission où les intervenants doivent deviner une commune de la Vienne, en l’occurrence, Jaunay Marigny.

Merci à FRANCE BLEU et à Antoine PLOUZENNEC!

Si vous souhaitez écouter le podcast, cliquez sur ce LIEN.

Ensuite sur l’émission du mardi 17 septembre, et si vous ne voulez pas écouter toute l’émission, déplacez le curseur jusqu’à environ 47 minutes 17.

20201007145829-flyer-samuel-ime-sessad-1.jpg

                                                                                                         

SAMUEL

17 septembre 2019

Il est encore temps de réserver votre place pour le spectacle SAMUEL joué ce vendredi 20 septembre à 20h30 à l’Agora de Jaunay Marigny.

Les places sont à 15 euros par personnes et sont offertes aux personnes accompagnées et/ou accueillies par l’Adapei 86.

Pour réserver vous pouvez nous contacter par mail contact@papillonsblancs86.org ou 05 49 88 38 61.

Dans la limite des places disponibles des billets seront en vente sur place.

Accueil du public à partir de 20h00

20201007145933-jaipasecole.png

                                                                                                         

Unapei : mobilisation citoyenne #jaipasecole

27 août 2019

L’Unapei donne la parole aux parents dont les enfants en situation de handicap sont sans solution scolaire adaptée sur une nouvelle plateforme marentree.org.

“Objectif : donner la parole aux parents d’enfants en situation de handicap et aux professionnels pour leur permettre de mettre en lumière la réalité du parcours scolaire de leur enfant, souvent source d’exclusion et de perte de chance.Cette année encore, en septembre, des milliers d’enfants en situation de handicap seront exclus des bancs de l’école. Absence de place à l’école ordinaire ou dans une école spécialisée, accueil par défaut dans une structure qui ne convient pas ou plus, scolarisation partielle, inadaptée à leurs besoins ou inexistante…

Parce que les témoignages concrets de tous ceux qui subissent ces exclusions valent tous les discours, la plateforme marentree.org propose aux parents, aux professionnels ou encore aux élèves de témoigner pour faire connaître au plus grand nombre la réalité de leurs parcours souvent chaotique.

Le droit à l’éducation et l’obligation de scolarisation doivent s’imposer à tous les élèves. L’Unapei, avec cette interpellation citoyenne inédite, souhaite que toutes les familles puissent enfin s’exprimer publiquement et révéler leur situation individuelle.

Chaque témoignage permet de rendre visibles ces élèves et ces familles trop souvent isolés et cachés, du seul fait du handicap de leurs enfants, d’identifier le quotidien de ces enfants, leurs besoins individuels et ceux de leurs familles, ainsi que les manquements de notre pays.”

Si vous souhaitez participer à cette initiative ou consultez les différents témoignages, rendez-vous sur www.marentree.org

20201007150136-dossier-aide-sociale-300x199.jpg

                                                                                                         

Aide sociale à l’hébergement : complément d’information

27 août 2019

Le Département de la Vienne reconnaît que le document justificatif des revenus, joint à la demande d’aide sociale, n’est pas obligatoire.

Ce document, qu’il convenait de faire remplir et certifier par les banques n’est donc aujourd’hui plus obligatoire.

Par contre, lors d’une première demande d’aide sociale ou lors de son renouvellement, il est toujours nécessaire de communiquer les revenus de la personne handicapée. Le Département indique : “par tous moyens probants.”

Interrogé sur la nature des moyens probants, notre interlocuteur à la DGAS est dans l’incapacité de les préciser et a sollicité ses services juridiques, nous sommes dans l’attente de la réponse… à suivre.

20201007150306-grande_cause_handicap.jpg

                                                                                                         

Consultation citoyenne sur le handicap

29 juillet 2019

Le 28 mai 2019, à l’occasion de sa venue au Salon Handicap, Emploi et Achats Responsables, Madame Sophie Cluzel a annoncé le lancement de la consultation “Grande Cause Handicap”, en partenariat avec le site Make.org.

La consultation nationale propose de répondre à une seule et simple question : “Comment la société peut-elle garantir une vraie place aux personnes handicapées ?”.

Pour en savoir plus c’est ICI.

Et pour faire vos propositions, cliquez sur le LIEN.

20201007150404-ime-st-gaudent-fete-ete-2019-300x176.png

                                                                                                         

Un défilé recyclé à l’IME Saint Gaudent

10 juillet 2019

Vendredi dernier l’IME fêtait la fin d’année scolaire, l’occasion d’organiser un événement où enfants, professionnels, parents ont partagé des moments très agréables avec l’éco-citoyenneté en “fil rouge”, l’IME ayant fait le choix d’engager une démarche active sur la protection de l’environnement et de l’éducation des jeunes aux gestes éco-citoyens.

Pour lire l’article de la NOUVELLE REPUBLIQUE, cliquez ICI.

20201007152232-crayons-de-couleur-dessin-anime-avec-des-cartables-sur-le-dos-isole-sur-fond-blanc.jpg

                                                                                                         

Guichet unique au rectorat

04 juillet 2019

Vous pouvez consulter ci-dessous l’article de la NOUVELLE REPUBLIQUE paru le 3 juillet 2019 sur le nouveau guichet unique du rectorat à Poitiers pour les élèves en situation de handicap. Début des vacances scolaires, mais la rentrée se prépare…

NR guichet unique juillet 2019

Pour en savoir plus sur les Pial (pôles inclusifs d’accompagnement localisés) évoqués dans cet article, n’hésitez pas à cliquer sur ce LIEN qui vous mènera sur la page education.gouv sur ce sujet.

20201007152317-dossier-300x300.jpg

                                                                                                         

Requête habilitation familiale

03 juin 2019

Vous trouverez ci-dessous un modèle de requête pour transformation d’une mesure de tutelle en habilitation familiale :

REQUETE HABILITATION FAMILIALE

(ledit modèle ne garantit pas la réussite de la démarche, 
la décision relève de la souveraineté du juge des tutelles)
20201007153357-dossier-confidentiel-1.png

                                                                                                         

Aide sociale à l’hébergement des personnes handicapées – comptes bancaires, droit de communication

03 juin 2019

Les agents des organismes de sécurité sociale sont seuls habilités à exercer ce droit de communication.

Les articles L114-19 et suivants du code de la sécurité sociale sont applicables à l’ensemble des branches du régime général, au régime agricole, au régime social des indépendants, ainsi qu’à l’ensemble des autres organismes de sécurité sociale admis à encaisser des cotisations ou à servir des prestations au titre des régimes obligatoires de base.

Sont donc exclues les structures qui n’ont pas la qualité d’organismes de sécurité sociale en particulier les organismes conventionnés, les mutuelles gérant pour le compte du régime général, les organismes débiteurs de prestations qui ne sont pas des organismes de sécurité sociale.

Les agents des organismes de sécurité sociale peuvent user du droit de communication prévu à l’article L114-19 pour l’ensemble des prestations qu’ils sont amenés à servir y compris les prestations servies pour le compte de tiers tels que l’Etat (notamment CMU-C, AME, allocations logement, ASPA) ou les conseils départementaux (RSA).

Ceci signifie que les conseils départementaux ne peuvent se faire communiquer par les banques le contenu des comptes bancaires détenus par les bénéficiaires de l’aide sociale à l’hébergement des personnes handicapées, tant directement qu’au travers d’une attestation certifiée.

L’Unapei, dans le guide des droits des personnes handicapées et de leurs proches, précise que ces exigences ne reposent sur aucun fondement légal ou réglementaire :

– la demande faite par les départements que les documents soient directement remplis par les organismes financiers

– la demande de signature d’un formulaire autorisant ces mêmes organismes à fournir toute information utile aux services du département

(article déjà publié en mai 2018)

20201007153532-fdv.png

                                                                                                         

Presse locale : les places en foyers de vie

29 mai 2019

Vous trouverez ci-dessous un article paru ce jour dans CENTRE PRESSE (le même article est également paru sur LA NOUVELLE REPUBLIQUE) sur le nombre insuffisant de places en foyers avec notamment l’interview de Madame DAUGE première Vice-Présidente chargée des personnes âgées et des personnes handicapées au Département de la Vienne.

> ARTICLE centre presse - plus de moyens pas assez de places

20201007153627-congres5-e1559052885914-600x800.jpg

                                                                                                         

Congrès Unapei

28 mai 2019

Le 59ème congrès de l’Unapei, ainsi que son assemblée générale, ont eu lieu du 23 au 25 mai, et la thématique principale était “choisir sa voie et vivre sa vie“. C’est la ville de Lyon qui cette année accueillait les très nombreux participants.

Ce fut également l’occasion de fêter les 20 ans du pictogramme S3A créé par l’Unapei et normalisé par l’Afnor, ci-dessous réalisé à partir des portraits de participants. (pour rappel l’apposition de ce pictogramme implique des engagements en matière d’accessibilité, d’accueil et d’accompagnement des personnes handicapées intellectuelles).

20201007153745-expo-droles-de-maisons-6.jpg

                                                                                                         

Exposition “drôles de maisons”

14 mai 2019

Retrouvez ICI l’article de Centre Presse du 7 mai annonçant et décrivant l’exposition, et ICI celui de la Nouvelle République du 14 mai.

Ci-dessous quelques photos :

Zoom
Zoom
Zoom
Zoom
Zoom
20201007153919-inclusion-scolaire.png

                                                                                                         

Avis du Défenseur des droits relatif à l’inclusion des élèves handicapés dans l’école et l’université

29 avril 2019

Faisant suite à l’audition de l’Unapei le 2 avril dernier, le défenseur des droits, Jacques Toubon,a été entendu par la commission d’enquête sur l’inclusion scolaire à l’Assemblée nationale. Le Défenseur des droits a rendu à cette occasion un avis dans lequel il indique: «Pour mesurer l’effectivité des droits des personnes handicapées, il est indispensable que la France se dote d’un dispositif national performant de centralisation et d’exploitation d’indicateurs, de données statistiques, d’études et de recherches sur la situation et les besoins des personnes handicapées. Or, un recensement récent de tous les moyens de connaissance des réalités du handicap et d’évaluation des politiques publiques menées en France dans ce domaine fait actuellement défaut.»

L’avis du Défenseur des droits ICI.

Les auditions dont celle de l’Unapei ICI

La note de l’Unapei en lien avec ladite audition ICI..

20201007154026-igas1.jpg

                                                                                                         

Lancement de la mission IGAS sur les ESAT

29 avril 2019

Par une lettre de mission du 26 mars 2019,Mesdames Buzyn (ministre des solidarités et de la santé), Pénicaud (ministre du travail), et Cluzel (Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées) ainsi que Monsieur Darmanin (ministre de l’action et des comptes publics) ont confié à l’inspection générale des affaires sociales (IGAS) et à l’inspection générale des finances (IGF) une mission conjointe sur les ESAT.

Les inspections ont pour mission de faire un état des lieux des pratiques existantes et des modèles de financement mais aussi examiner les pistes d’accompagnement vers l’emploi ordinaire.

Cette mission n’aura que quelques mois pour réaliser ces travaux puisqu’elle devra rendre ses conclusions en juillet.

L’Unapei sera auditionné le 4 juin prochain.

20201007154157-fondapol-sophie-cluzel-204x300.png

                                                                                                         

Publication d’une note de Sophie Cluzel par Fondapol

29 avril 2019

La fondation Fondapol a publié une note de Sophie Cluzel intitulée «Politique du Handicap: pour une société inclusive».

En 15 pages, elle livre son analyse du modèle français et livre sa vision de la société inclusive. La note est divisée en trois parties:

1.A vouloir protéger, nous avons fini par exclure,

2.Faire des personnes handicapées des citoyens à part entière, faire des singularités une richesse,

3.S’inspirer de ce qui se pratique à l’étranger, notamment en Europe

Pour lire cette note en détails, c’est ICI.

20201007154247-droles-de-maisons.png

                                                                                                         

Exposition “drôles de maisons”

15 avril2019

Les artistes du foyer d’hébergement Soleil Bleu et du foyer de vie de Saint Benoit vous présentent leurs œuvres sur le thème des “drôles de maisons” : vernissage le 10 mai à partir de 17h00, puis l’exposition sera visible les 11 et 12 mai de 15h00 à 18h00.

Rendez-vous salle capitulaire à SAINT BENOIT !

AG ADAPEI 86

                                                                                                         

Assemblée Générale Adapei86

11 avril 2019

L'Assemblée générale ordinaire et extraordinaire s'est tenue le jeudi 11 avril.

Cette année focus sur l'évolution des modalités de l'accueil des jeunes enfants et adolescents en SESSAD et IME. Présentation faite des professionnels travaillant sur notre pôle éducation adaptée.

Focus sur l'évolution des modalités de l'accueil des jeunes enfants et adolescents en SESSAD et IME. 

> Document - Présentation Assemblée Générale 2019

20201007160114-ethique-et-handicap-9-mai-2019-1.jpg

                                                                                                         

Conférence Adapei 86 “éthique et handicap” – 9 mai 2019

11 avril 2019

Conférence "éthique et handicap"

Jeudi 09 mai 2019 de 18h30 à 20h30

Salle Lycée StJacques de Compostelle
2 Avenue de la Révolution à Poitiers

20201007160212-dentiste-handicap.jpg

                                                                                                         

Consultation dentiste handicap

04 avril 2019

Depuis le 1er avril 2019, un supplément de consultation remboursé 100 euros par l’Assurance maladie est proposé aux dentistes qui reçoivent des patients en situation de handicap lourd afin de leur permettre de prendre plus de temps.

Pour en savoir plus n’hésitez pas à consulter ICI l’article de handicap.fr

 

20201007160303-luc-gateau-300x201.png

                                                                                                         

Edito de Luc Gateau “une société inclusive? Oui mais pas à n’importe quelles conditions”

04 avril 2019

20201007160457-invitation-ag-pbv-adapei-2019.png

                                                                                                         

Assemblées générales Papillons Blancs de la Vienne et Adapei 86

1er avril 2019

Vous trouverez ci-dessous l’invitation aux assemblées générales ordinaires et extraordinaires des Papillons Blancs et de l’Adapei, le 11 avril au gymnase de l’IME Mauroc.

> Invitation - Assemblées Générales

Votre enfant est accueilli/accompagné par un établissement/service géré par l’Adapei 86? Vous serez les bienvenus à ces AG, toutefois il convient de préciser que seuls les adhérents à jour de leur cotisation 2019 pourront prendre part aux votes.

Merci de bien vouloir nous contacter si vous souhaitez venir afin que nous puissions vous accueillir au mieux. (par courriel contact@papillonsblancs86.org)

Si vous n’êtes pas encore adhérent mais souhaitez le devenir, n’hésitez pas à nous solliciter afin que nous vous transmettions un bulletin d’adhésion.

20201007161137-carte-electorale-300x169-1.jpg

                                                                                                         

Droit de vote des personnes handicapées

29 mars 2019

Lettre du président de l’Unapei et du président de Nous Aussi :

A la suite de l’adoption de la loi de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice, l’abrogation de l’article L.5 du code électoral qui permettait au juge de retirer le droit de vote aux personnes sous tutelle a pris effet lundi 25 mars 2019.

Désormais, les personnes handicapées intellectuelles sont reconnues comme des citoyens à part entière. C’est une grande victoire. L’Unapei et Nous Aussi ont joué un rôle essentiel, en demandant sans relâche depuis plusieurs années que cesse cette discrimination, et en démontrant que les personnes handicapées intellectuelles sont des citoyens actifs.

Les élections européennes du 26 mai prochain sont les premières auxquelles vont pouvoir participer les personnes jusqu’ici privées du droit de vote. En pratique :

  • Les personnes handicapées intellectuelles qui étaient privées du droit de vote peuvent dès à présent s’inscrire sur les listes électorales ;

  • Elles bénéficient d’un délai allongé pour faire cette inscription, jusqu’au 16 mai 2019 (en application de l’article L.30 5° du code électoral), à condition de produire le jugement de tutelle.

Par ailleurs, l’article 72-1 du code électoral institue des exceptions en matière de procuration concernant les personnes sous tutelle, pour garantir que le vote reste personnel et ainsi assurer le principe de sincérité du scrutin. Si des personnes sous tutelle ne peuvent pas se rendre au bureau de vote le 26 mai, elles peuvent donner une procuration au tuteur familial ou à la personne de leur choix dans les conditions du droit commun, à l’exception :

  • Du mandataire judiciaire à leur protection;

  • Des personnes physiques propriétaires, gestionnaires, administrateurs, employés, bénévoles ou volontaires de l’établissement ou du service médico-social, de l’établissement de santé, d’une association ou société de service à la personne qui les accompagnent ou les prennent en charge, ainsi que des salariés employés directement à domicile par le système des particuliers-employeurs.

Fiers et heureux de l’obtention du droit de vote pour tous, nous devons cependant poursuivre le combat. Sans l’information et la sensibilisation de tous les acteurs du processus électoral, et notamment des mairies, le droit de vote risque de ne pas être effectif pour tout le monde.

Luc Gateau                                                                          Lahcen Er Rajaoui
Président de l’Unapei                                                          Président de Nous Aussi

20201007161251-affiche-reunion-info-25-03-19-mdph-rapo-225x300.jpg

                                                                                                         

Documents suite à la réunion d’information sur la MDPH et le RAPO

29 mars 2019

Ci-dessous les documents téléchargeables en PDF :

schéma recours contentieux

REUNION INFO MDPH RAPO MARS 2019 – documentation

Pour le dossier MDPH, le certificat médical et le guide d’utilisation du certificat médical, vous les trouverez en suivant ce LIEN.

En ce qui concerne le régime fiscal de la PCH aides humaines:

Celle-ci est exonérée d’impôt sur le revenu pour la personne handicapée. En revanche, si elle est reversée à l’aidant familial non salarié au sens de l’article R245-7 du code de l’action sociale et des familles (CASF), elle doit être déclarée par l’aidant dans la catégorie des revenus non commerciaux non professionnels. Pour cela, 2 déclarations complémentaires :

  • la 2042 C PRO en cases 5KU/5LU/5MU selon la situation. Il convient de mettre le montant total perçu, le revenu net sera calculé automatiquement par les impôts après application d’un abattement forfaitaire représentant les frais (34% avec un minimum de 305 euros)
  • la PCH versée à l’aidant non salarié est également soumise aux prélèvements sociaux donc il convient de compléter la déclaration 2042 C en case 8PH (indiquer le montant annuel après abattement des 34%)

Ci-dessous une fiche de l’Unapei :

FICHE

20201007161350-luc-gateau-300x201-1.png

                                                                                                         

Interview de Luc Gateau

15 mars 2019

Ci-dessous pour information un article de handicap.fr interviewant Luc GATEAU, président de l’Unapei

article

20201007161551-affiche-reunion-info-25-03-19-mdph-rapo.jpg

                                                                                                         

25 mars 2019 : réunion d’informations sur la MDPH, le RAPO

13 mars 2019

20201007161812-loi-300x285.png

                                                                                                         

Arrêté fixant les modalités d’appréciation d’une situation de handicap donnant lieu à l’attribution de certains droits sans limitation de durée

07 mars 2019

Pour information vous pourrez consulter ledit arrêté du 15 février 2019 ci-dessous:

Arre?te? du 15 fe?vrier 2019

Il concerne donc l’attribution à vie de l’AAH et de la carte CMI invalidité.

Question : cette attribution concerne-t-elle les personnes ayant déjà un taux d’invalidité de 80% ou bien sera-t-elle décidée lors d’une nouvelle notification?

L’arrêté précise que “c’est l’évaluation individualisée de la situation de chaque demandeur qui doit permettre de vérifier s’il est possible de lui attribuer ces droits dans limitation de durée” et que “l’attribution de droits sans limitation  de durée intervient à l’occasion du rééxamen des droits arrivés à échéance”, donc nous pourrions penser que la décision sera prise lors du réexamen de la situation.

Cependant il est également indiqué qu'”aucune nouvelle demande n’est nécessaire lorsque des droits sont en cours”.

A suivre avec vigilance donc…

20201007161905-caf.jpg

                                                                                                         

La Caisse d’Allocations Familiales

26 février 2019

Parents, représentants légaux, peut-être avez-vous reçu de la CAF une demande de transmission d’une copie du jugement de tutelle ainsi que d’un relevé d’identité bancaire du tuteur.

Autant il est indispensable de transmettre une copie du jugement de tutelle à la CAF comme à tout autre organisme dont dépend votre protégé, autant vous ne devez en aucun cas communiquer un relevé d’identité bancaire du représentant légal

L’article 427 du code civil précise que la personne protégée doit percevoir la totalité de ses ressources sur un compte bancaire ouvert à son nom.

Il ne doit, en aucun cas, y avoir confusion entre le compte de la personne protégée et celui du représentant légal.

20201007162940-dossier-adm-300x200.jpg

                                                                                                         

Aide sociale à l’hébergement d‘une personne handicapée

22 février 2019

Votre enfant, frère, sœur, protégé vient de bénéficier d’une décision d’orientation, prononcée par la CDAPH, vers une structure d’hébergement : Foyer, foyer de vie, foyer d’accueil médicalisé, vous devez déposer une demande d’admission à l’aide sociale à l’hébergement.

De même, en cas de renouvellement tous les 5 ans.

Les dossiers de demande d’admission à l’aide sociale à l’hébergement sont à retirer auprès des mairies ou des CCAS.

Cette demande est à déposer à la mairie ou auprès du CCAS du domicile de secours (domicile de résidence avant l’entrée en établissement).

L’admission à l’aide sociale à l’hébergement est prononcée par le Président du conseil départemental du domicile de secours.

En cas de refus de prise en charge de l’aide sociale à l’hébergement le recours se fait auprès du Tribunal administratif.

Pour le département de la Vienne, les conditions d’admission se trouvent fiche14 du règlement départemental d’aide sociale (RDAS) pages 92-94. Reglement-Departemental-d-Aide-Sociale-aux-personnes-agees-et-handicapees

La décision d’admission à l’aide sociale prononcée par le Président du conseil départemental est indispensable pour être admis en structure d’hébergement ou y être maintenu.

Cette décision conditionne la prise en charge des frais d’hébergement et le budget de l’établissement.

En son absence du justificatif de cette décision, vous auriez à régler à l’établissement le montant mensuel des prix de journée, variables selon la nature de la structure, mais jamais inférieur à 3000 Euros pour un accueil à temps complet. 

En cas de difficulté pour remplir ce dossier, il est possible de prendre contact avec le secrétariat des Papillons Blancs de la Vienne.

contact@papillonsblancs86.org  –  tel : 05 49 88 38 61

20201007163040-secretariat-d-etat-charge-des-personnes-handicapees.jpg

                                                                                                         

Bilan 2018 et perspective du secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées

30 janvier 2019

Le secrétariat d’Etat a publié sur son site handicap.gouv un communiqué de presse que vous pouvez consulter ICI.

20201007163217-mon-petit-frere-de-la-lune-300x216.png

                                                                                                         

Film d’animation “mon petit frère de la lune”

29 janvier 2019

Frédéric Philibert, parent d’un petit garçon autiste, a réalisé ce film d’animation de 5 minutes.

Une petite fille nous décrit son frère qui ne fait rien comme les autres enfants. Elle aimerait le faire rire mais il ne dit rien et regarde toujours le ciel. Ses parents disent qu’il n’est pas vraiment comme tout le monde. Etonnée, la petite fille l’observe alors beaucoup et essaie de l’attirer dans ses jeux.

Une histoire poétique sur la relation fraternelle et qui permet de mieux comprendre le spectre de l’autisme – TSA.

Ce film a reçu le Grand prix et le Prix du public du Festival Handica-Apicil 2007 et à été produit par Sacrebleu prod.

Le film ICI

20201007163452-procedure-1.jpg

                                                                                                         

Modifications du recours contre une décision CDAPH au 1er janvier 2019 (MISE A JOUR)

29 janvier 2019

Depuis le 1er janvier 2019, les modalités de recours contentieux concernant une décision de la CDAPH sont modifiées.

Mise en place du RAPO (recours administratif préalable obligatoire) 

  • Si vous n’êtes pas d’accord avec un PPC (proposition de plan de compensation, préalable à l’étude de votre dossier par la CDAPH, il vous est toujours possible de solliciter soit la mise en œuvre de la conciliation, soit d’être entendu, assisté et représenté en CDAPH. 

Le délai de contestation est de 15 jours

  • Si vous n’êtes pas d’accord avec une décision de la CDAPH (notification) vous devez adresser, par courrier recommandé au directeur de la MDPH , un recours administratif préalable obligatoire(RAPO)

Le délai de contestation est de 2 mois. La MDPH doit vous adresser un accusé de réception à conserver impérativement. Elle a alors 2 mois pour étudier à nouveau la demande.

  • Si d’autre part, vous avez déposé un dossier auprès de la MDPH et que vous n’avez pas de réponse dans le délai légal de 4 mois, vous devez déposer un RAPO. 
  • Si dans le délai de 2 mois après le dépôt du RAPO vous n’avez pas de nouvelle de votre contestation ou si la notification ne correspond toujours pas à votre demande, vous devrez saisir la chambre sociale du Tribunal de grande instance ou le Tribunal administratif. 
  • Il est indispensable de joindre alors l’accusé de réception de votre RAPO et/ou la décision contestée.

Il faut savoir que la LOI vous autorise à faire appel d’une décision de la chambre sociale du TGI ou du Tribunal administratif, mais que la MDPH peut également le faire. Dans ce cas, le recours à un avocat est obligatoire.  

Nota : La chambre sociale du Tribunal de grande instance est également compétente pour traiter les recours jusque-là instruits par la Commission départementale d’aide sociale :RSA, APA, ACTP….

Relèvent du Tribunal administratif : RQTH, Aise sociale à l’hébergement, CMI stationnement.

Relèvent du Tribunal de Grande Instance : Toutes autres décisions de la CDAPH dont les CMI invalidité et priorité

Ci-dessous schéma simplifié de procédure téléchargeable :

schéma recours contentieuxv3  (version actualisée le 29/01/2019)

20201007163618-declarer-ses-revenus-300x169.jpg

                                                                                                         

Déclaration de ressources CAF

22 janvier 2019

Mi-décembre, certaines personnes rattachées au foyer fiscal de leurs parents ont reçu un courrier de leur CAF demandant à connaître la nature et le montant des revenus de placements de la personne allocataire mais également de ses parents.

L’Unapei a saisi la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) laquelle lui a confirmé que les revenus de parents ne seraient pas pris en compte pour le calcul de l’AAH. « Cette demande d’information ne vise qu’à différencier les revenus de placement des parents de ceux de l’allocataire car le traitement automatisé ne permet pas de déterminer les revenus propres de l’allocataire ».

Mais alors pourquoi ne pas se contenter de demander uniquement les revenus personnels de l’allocataire, comme c’était le cas jusqu’alors ? Question posée par l’Unapei et a priori sans réponse pour le moment.

L’Unapei a demandé une révision de cette procédure, les revenus des parents n’ayant en aucun cas à être pris en compte pour le calcul des prestations de leur enfant, donc n’ayant pas à être connus, encore moins collectés par les CAF. Elle demande des adaptations de ce mode de collecte de données, source d’erreurs potentielles de calcul des allocations, faute de précisions suffisantes apportées aux allocataires;

“Les conseils de l’Unapei

Pour les personnes n’ayant pas encore répondu à leur CAF :

  • Concernant les revenus des parents : nous conseillons aux familles concernées, afin d’éviter tout risque d’erreur de prise en compte des revenus et donc de calcul des prestations, de ne déclarer que les revenus propres de leur enfant, ainsi que de questionner leur CAF sur le fondement juridique de cette demande de déclaration des revenus des parents.
  • Concernant les revenus de la personne : seuls les intérêts des placement imposables sont susceptibles d’impacter les prestations et sont donc à déclarer.

Pour les personnes ayant déjà répondu à leur CAF :

  • Soyez vigilant à ce qu’il n’y ait pas de prise en compte erronée des revenus. En cas de diminution ou suppression inexpliquée des prestations suite à cette déclaration, contactez rapidement la CAF et, si nécessaire, son médiateur.
  • Si vous y avez accès, consultez le compte allocataire en ligne de votre enfant, afin de vérifier quels revenus ont été reportés. Les revenus des parents n’ont pas à y apparaître.

Appel à remontée de dossiers :

Merci de nous faire remonter des dossiers (pièces justificatives à l’appui) de familles concernées (en particulier celles connaissant des révisions de calcul a priori injustifié du montant de leur AAH), à cette adresse : public@unapei 
Ces documents, que nous rendrons anonymes, sauf accord des familles de les utiliser en l’état, nous permettront d’illustrer concrètement les difficultés rencontrées auprès de la CNAF.
Nous vous remercions de diffuser largement cette information auprès des familles et professionnels (assistantes sociales..) de votre association.”

20201007163729-dossier-personnel-familial.jpg

                                                                                                         

Le dossier personnel et familial

16 janvier 2019

Le dossier personnel et familial  dont la trame est proposée par l’Unapei a pour vocation de faciliter le relais entre le curateur, le tuteur, l’habilité familial d’aujourd’hui et celui de demain…

Attention, ne pas confondre avec « le dossier numérique de l’usager » qui est en cours de mise en place par l’association gestionnaire et conduit à solliciter les familles/représentants légaux pour qu’elles transmettent sous forme numérique ou à défaut papier des informations actualisées ( par ex, échéancier de mutuelle, jugement de protection juridique, notification MDPH,…).

 Même si certaines informations peuvent se recouper, la finalité et les destinataires ne sont pas les mêmes.

Nous ne pouvons que conseiller aux parents d’un enfant/adulte en situation de déficience intellectuelle de penser à collecter et rassembler dans un même dossier des informations utiles d’ordre administratif, juridique, patrimonial, médical,… qui le concernent et pourraient être très utiles en cas de besoin, d’urgence.

> le dossier ICI.

Nous invitons aussi les parents à laisser une trace écrite sous la forme qui leur convient ( livret, album, carnet, document numérique, photos,…) de l’histoire de vie de leur enfant : les dates importantes pour lui, les repères de son parcours, les évènements familiaux heureux et tristes, ses goûts, ses aversions, ses centres d’intérêt, ses activités, ses rêves, la musique qu’il aime, des anecdotes, des souvenirs, des voyages,…

La liste n’est pas exhaustive. Il appartient à chacun d’adopter la forme qui lui convient, de noter ce qui lui semble important pour que les accompagnants professionnels aient la possibilité d’être présents au mieux à ses côtés s’il est confronté un jour à la perte de ses parents, sans fratrie, parents ou amis proches.

Il y a comme pour chacun(e) de nous, des repères qui peuvent aider à passer un cap difficile, à retrouver le sourire, le goût de la vie et adoucir les jours.

20201007164010-voeux-unapei-300x148.png

                                                                                                         

Vœux 2019 Unapei

14 janvier 2019

Cliquez sur ce lien pour visualiser la vidéo réalisée par l’Unapei à laquelle les Papillons Blancs est affiliée à l’occasion des vœux 2019.

vœux Unapei 2019

20201007164121-voeux-2019-pbv-adapei-familles-1024x431.png

                                                                                                         

Vœux 2019

11 janvier 2019

Les Papillons Blancs de la Vienne vous présentent leurs meilleurs vœux 2019 et s’associent à ceux de l’Unapei au travers de la vidéo que vous pourrez visualiser en cliquant ci-dessous.

VIDEO

20200928101009-vsa.jpg

L’un des adhérents de l’association nous a recommandé VSA, un village séjour accompagné situé à ALLASAC en Corrèze, adapté aux personnes handicapées, et accueillant les familles et les groupes.

Ouvert à tous, il a été créé par l’AFEH, association qui accompagne les parents salariés ou retraités de La Poste et d’Orange (tarifs aidés pour ces personnes). Ce lieu est présenté comme un lieu de vacances, de répit, de partage, de rencontres.

L’accompagnement est apparemment le mot clé du village, il se définit lors de la réservation du séjour en fonction des besoins exprimés et se décline en services (à la charge financière des personnes accueillies).

Vous trouverez sur le site une piscine adaptée, couverte et chauffée, un restaurant, une maison des sports et loisirs ainsi qu’une aire de jeux et un parcours de santé.

Zoom
Zoom
20200928093242-img_9183.jpg

                                                                                                         

Inauguration du Jardin des sens

ADAPEI - Logo

Siège social
11 avenue des Grottes de Passe-Lourdain -  CS 30023 - 86281 Saint-Benoît Cedex
Tél : 05.49.88.43.55

Membre de ADAPEI est membre de l'UNAPEI